Quand il est temps, il est temps!

Aller en bas

Quand il est temps, il est temps!

Message  Alcalnn Blackney le Ven 30 Avr - 11:22

[Arles, le XXXe jours du mois d'avril]

Le Duc de Mortain était fin prêt. Il avait contacté le Vicomte de Conches et Mitijo afin qu'ils le rejoignent sur le parvis de la Cathédrale d'Arles. Non pas qu'il allait investir la Cathédrale, mais la première partie de ce qu'il allait faire commencerait par là. Il avait revêtu des habits propres qu'il gardait pour les grandes occasions. Pourpoint de velours bleu marine, chausses gris clair et chaperon du même, voilà qui l'accoutrait bien.

A son côté pendait Etrecelet, sa longue main et demi, et coincée dans son escarcelle, Griffe de Chat attendait patiemment l'occasion de mordre. Après tout, ils étaient dans une ville occupée, autant ne pas prendre de risques, bien qu'il savait par expérience que les rebelles ne frappaient que sûr d'être en surnombre. Tactique efficace mais un brin limitée. Tactique de lâches diraient certains. Tout dépend du point de vue. Pour eux c'était tout un Royaume et un Empire qui leur fondait dessus. Il fallait être stupide pour voir les choses comme cela. Si l'Empire et le Royaume avait lever le ban et fondu sur la Provence, c'eut été en une semaine que l'affaire eut été pliée. Mais en l'occurrence, c'était juste des volontaires, des gens qui aimaient le métier des armes et qui avaient trouvé une campagne à leur pied.

En attendant, ils avaient accompli ce que nul n'avait accompli jusque là. Ils avait maintenu leurs effectifs alors qu'ils ne versaient ni solde, ni vivres. Ils avait ravagé tout le pays sans jamais se décourager, certains de la victoire finale. Ils avait surpris les stratèges bretons -car il fallait croire que les locaux étaient trop stupides pour penser par eux même- par leur opiniâtreté et leur hargne. Et c'était pour ces qualités qu'aujourd'hui, Pierre et Alcalnn allaient accomplir cet acte.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Bec Thomas le Ven 30 Avr - 11:55

[rp][Arles, quelques heures avant...]


Que cela faisait du bien...
Pierre de Courtalain venait de prendre un bain, voilà des semaines qu'il n'avait connu une telle délectation.
En effet, le Vicomte venait d'arriver en la ville d'Arles, par la petite porte, accompagné d'un Normand et d'une volontaire du Duché d'Orléans, il avaient traversé la Provence depuis Toulon en se moquent des armées Maotiennes.
Point de comité d'accueil, une arrivée discrète de trois personnes accompagnés de mulets portant les quelques effets qu'ils leur restaient.

Conches se changea et il remit des affaires dignes de son rang...en passant près de sa couche, il prit le temps de relire la missive de Mortain, l'invitant à le rejoindre sur le parvis de la cathédrale...
Il était heureux de revoir son vieil ami, même si cela allait être bref.

Après avoir expédier quelques affaires courantes comme s'enquérir de l'état de ses Rostes de mercenaires suisses, Conches partit rejoindre l'Amiral.
[/rp]
avatar
Bec Thomas

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 12/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Mitijo le Ven 30 Avr - 14:09

Mitijo était arrivée depuis quelques jours à Arles, venue seule de Forcalquier où elle était restée quelques temps à se faire soigner d'une mauvaise blessure.

Elle s'occupait du rapatriement des soldats encore blessés là-bas. Mais les quelques missives qu'elles avaient à envoyer ne remplissaient pas ses journées, ses longues journées à traîner dans une ville encore hostile.

Depuis qu'elle était arrivée en Provence, on l'avait surnommée La Taiseuse. Parlant peu , absente la plupart du temps des tavernes où les autres soldats se réunissaient, elle passait son temps au campement, préparant ses armes et toujours dans l'expectative d'un mouvement des armées.

Mais ce matin avait quelque chose d'exceptionnel: elle avait reçu un courrier du Duc de Mortain, à Arles lui aussi. Un courrier lui demandant de le rejoindre sur le parvis de la cathédrale d'Arles.

Levée très tôt ,elle s'était habillée des vêtements de soldats qu'elle gardait propres, et se dirigeait vers la cathédrale en ce matin bleu de ce début de printemps.

Y arrivant elle reconnu Le duc de Mortain et le vicomte de Conches. Elle s'approcha et salua.

- Vostre Grâce, Monseigneur... Vous m'avez fait mander , je suis là.
avatar
Mitijo

Nombre de messages : 51
Localisation : loin...
Titres : Corbelle
Date d'inscription : 05/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Bec Thomas le Ven 30 Avr - 17:28

[rp][Sur le parvis...les retrouvailles du "Chat" et de "C&C".]

Conches arriva devant la cathédrale...
Il n'avait point perdu de temps à s'attarder dans les rue de la ville, il n'avait que trop trainer dans les villes de Provence.

Toujours accompagner de ses deux gardes du corps, vigilant à garder l'intégrité physique du Vicomte, il chercha du regard le "Chat"...
Il ne tarda point à le voir.


Alors Mortain...est ce pour une messe que tu m'as fait venir icelieux?
j'eusse préféré une taverne, mais bon!


Pierre était comtent de revoir son vieux compagnon d'arme, que de combats il avait vu ensemble.

Je suis heureux de te revoir quand même, mon vieil ami...

Un large sourir put se voir sur le visage fatigué du Vicomte...[/rp]
avatar
Bec Thomas

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 12/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Alcalnn Blackney le Ven 30 Avr - 19:24

Pile à l'heure. Tant mieux. Ils n'avaient pas beaucoup de temps. C'était Pierre qui était arrivé le premier. Le vieil compagnon d'arme du Chat fut le premier, escorté, a arriver. Il le salua d'une bonne accolade:

-Non mon ami, non. Ce n'est pas vraiment pour une messe. Tu sais que nous avons une sœur de l'Ordre ici à Arles. C'est pour elle que nous sommes là. Je suis moi aussi très heureux de te revoir. J'espère que la route jusqu'ici n'a pas été trop difficile. Pour ma part ca a été très profitable. dit il en se remémorant l'épisode des fourrageurs qui avait fini dans le sang.

C'est le moment que choisit Mitijo pour arriver. Elle salua un brin raidement les deux hommes. Alcalnn sourit:


-Le bonjour Mitijo. Pas la peine de "vostre grasce" avec moi. Nous appartenons au même ordre. C'est d'ailleurs pour cela que tu es ici. Je ne vais pas te faire tergiverser longtemps. Pierre ici présent, Banneret de l'Ordre sera témoin de ton passage au rang d'escuyer de Saint Michel. Mais avant toutes choses, allons nous recueillir et confesser à Dieu nos péchés récents et il sait qu'ils sont nombreux.

Sans plus attendre, Alcalnn prit les devants et pénétra dans la Cathédrale. Il vit une place libre proche de l'autel et s'y agenouilla, invitant des yeux Pierre et Mitijo de le flanquer. Il joignit les mains et récita son crédo personnel, tout a fait particulier. On vous passera les détails. C'était un règlement de compte entre lui et Aristote qui était en cours et pas la peine de les déranger. Il évoquait les morts, les blessures, les veuves, les orphelins, les dépossédés, les manchos, les cul de jatte qu'il avait récemment baptisé. Après une bonne heure, le temps que la liste se finisse, il finit par se relever. Il frotta ses yeux et posa ses mains sur les épaules de Pierre et Mitijo pour les sortir de leur blablateries.
Ils sortirent de l'édifice en se cachant les yeux habitués à la pénombre.


-Bien, maintenant que nous sommes "lavés" et "absous" de nos "péchés" il est temps de passer à la suite. Suivez moi.

Il se dirigea vers le sud et la porte de la Cathédrale, là où quelques jours plus tôt, de violents combats avaient vu les troupes alliés défirent les félons. Un peu plus loin, il restait une tertre bombé avec les croix des morts plantés dessus, comme un hérisson. Alcalnn se demanda si la Princesse faisait partie des morts. Baste! Il s'arrêta au sommet de la nécropole.

-Je pense que cela ira. Sous nos pieds ont été enterrés des preux, des justes et des braves. Certainement qu'il doit y avoir quelques couards, mais l'ensemble doit nous inspirer le respect et nous rappeler ce qui nous attend tous.

Vincent apparut. Le jeune page de Mortain, toujours avec la tête bandée suite a ses mésaventures, apporta trois étoffes à son maistre.


-Merci Vincent. Bien, tenez, revêtez ceci. dit il en tendant deux des paquets puis en défaisant le sien. C'étaient des capes frappée de l'emblème de leur ordre, avec un capuchon qu'il hôta pour sa part, mais pour Mitijo, il lui fit signe de porter, afin que l'on cache son visage. Pierre devait lui aussi le porter visage découvert.

-Pierre de Courtalain, Vicomte de Conches, Baron de Bec Thomas, acceptes tu d'être le témoin de ce qui va se dérouler ici, de jurer de certifier que tu as tout vu et ouïe?
dit en perçant son ami du regard.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Bec Thomas le Sam 1 Mai - 10:03

[rp][Arles...le temps est venu.]

Mortain et Conches échangèrent quelque phrases quand Mitijo fit son apparition.
Il salua la Normande qu'il connaissait peu...mais le peu était des plus honorable, une personne qui avait le respect de Conches car s'était quelqu'un qui ne rechignait pas à la besogne sans pour autant être au premier plan.
L'humilité est une qualité rare...Pierre la salua.

Mortain, à son habitude menait la danse, Pierre et Mitijo le suivirent pour aller expier leur pécher...
Pierre s'agenouilla et ses pensées et prières allèrent droit vers sa famille et les deux femmes de sa vie, Sophie et Mathilde, il allait bientôt les revoir et ceci l'emplissait de bonheur.

Après avoir fait leur devoir de croyant, ils sortirent et se dirigèrent vers un lieu des moins anodin...un cimetière...assez récent à première vu.
Mortain avait un don pour les mises en scène, il comprit le sens que ce dernier voulait donner.
Conches prit le paquet qui fut amener par les jeune page, il l'ouvrit et revêtit la cape de l'Odre prenant soin d'enlever le capuchon.

Mortain parla à Pierre...


Pierre de Courtalain, Vicomte de Conches, Baron de Bec Thomas, acceptes tu d'être le témoin de ce qui va se dérouler ici, de jurer de certifier que tu as tout vu et ouïe?

Il se retourna vers l'Amiral...

Oui j'accepte d'être le témoin de ce qui se déroulera sous nos yeux...[/rp]
avatar
Bec Thomas

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 12/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Alcalnn Blackney le Sam 1 Mai - 17:33

Pierre ne faillit pas, comme à son habitude.

-Oui j'accepte d'être le témoin de ce qui se déroulera sous nos yeux...

-Ainsi, Pierre de Courtalin, Vicomte de Conches, Baron de Bec Thomas, Banneret de l'Ordre de Saint Michel, tu sera donc le témoin de ce qui suit.


Il tira du fourreau Etrecelet, chantante dans son reflet bleuté damassé et maintenu dans sa main, il fit reposer la lame sur son épaule gauche, en signe d'autorité. Il abaissa sa main pour qu'elle se pose sur la tête de Mitijo et dit:

-Moi Alcalnn Blackney, Duc de Mortain, Mestre Chancelier de l'Ordre de Saint Michel, au nom du Conseil des Mestres de l'Ordre, te demande à toi, Mitijo de Normandie, de jurer d'être loyale envers tes frères et sœurs de l'Ordre, d'être fidèle à nostre volonté de préserver la couronne de France, d'être au cœur de l'action et de la salvation de son intégrité, d'être honnête et franche autant que faire se pourra. Jures le.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Mitijo le Sam 1 Mai - 19:20

- Le bonjour Mitijo. Pas la peine de "vostre grasce" avec moi. Nous appartenons au même ordre. C'est d'ailleurs pour cela que tu es ici. Je ne vais pas te faire tergiverser longtemps. Pierre ici présent, Banneret de l'Ordre sera témoin de ton passage au rang d'escuyer de Saint Michel. Mais avant toutes choses, allons nous recueillir et confesser à Dieu nos péchés récents et il sait qu'ils sont nombreux.

Les paroles du Chat. Mitijo escuyer de l’ordre de saint Michel. Grande fierté mais à peine un sourire esquissé. Mitijo avait depuis longtemps appris à faire de son visage un masque inexpressif. Les yeux baissés, La Taiseuse écoutait selon son habitude et même si les pensées se bousculaient dans sa tête, ses lèvres étaient scellées. Ne répondre que si l’on pose une question. Mitijo semblait une jeune femme austère, ce qu’en réalité elle n’était pas, mais c’était une partie secrète de sa vie qu’elle révélait peu et certainement pas en présence de nobles hommes devant une cathédrale. Un duc c’était Vostre Grasce, elle avait appris ça tout comme elle savait faire partie de la roture. Chaque chose à sa place, Mister Minou et les vaches seront bien gardées, comme on dit dans ma fière campagne normande.

N’empêche, même si elle ne savait pas quel mérite avait justifié son passage au rang d’escuyer, Mitijo était très honorée que ces deux hommes pour qui elle avait le plus grand respect pour la façon droite et honneste dont ils avaient toujours mené leurs vies, l’accueillent comme escuyer de l’Ordre de Saint Michel.

Le passage dans la cathédrale. Mitijo joignit les mains comme elle l’avait vu faire. Moment agréable, la fraîcheur et le calme des lieux incitaient à la réflexion, ce qu’elle fit bien que ses pensées n’aient rien avoir avec Aristote, la grande scène avec Sériella l’avait à jamais guérie de toutes pensées positives le concernant.

-Bien, maintenant que nous sommes "lavés" et "absous" de nos "péchés" il est temps de passer à la suite. Suivez moi. … Je pense que cela ira. Sous nos pieds ont été enterrés des preux, des justes et des braves. Certainement qu'il doit y avoir quelques couards, mais l'ensemble doit nous inspirer le respect et nous rappeler ce qui nous attend tous.

Les pieds dans la terre fraichement remuée de ce cimetière où il est bien certain que nos os blanchiront un jour, le symbole de l’humilité. Le chat semblait vouloir donner un sens à tout ce qui se ferait ce jour là. Etrange cérémonie de trois normands sur cette terre provençale

Mitijo mit la cape de l’ordre, capuche cachant son visage et attendit.


- Pierre de Courtalain, Vicomte de Conches, Baron de Bec Thomas, acceptes tu d'être le témoin de ce qui va se dérouler ici, de jurer de certifier que tu as tout vu et ouïe?

- Oui j'accepte d'être le témoin de ce qui se déroulera sous nos yeux...

L’épée sur l’épaule, la main sur la tête… Paroles de Chat.

- Moi Alcalnn Blackney, Duc de Mortain, Mestre Chancelier de l'Ordre de Saint Michel, au nom du Conseil des Mestres de l'Ordre, te demande à toi, Mitijo de Normandie, de jurer d'être loyale envers tes frères et sœurs de l'Ordre, d'être fidèle à nostre volonté de préserver la couronne de France, d'être au cœur de l'action et de la salvation de son intégrité, d'être honnête et franche autant que faire se pourra. Jures le.

- Moi Mitijo , jure d’être loyale envers mes frères et sœurs de l’Ordre, d’être fidèle à notre volonté de préserver la couronne de France , d’être au cœur de l’action et de la salvation de son intégrité , d’être honnête et franche autant que faire se pourra.
avatar
Mitijo

Nombre de messages : 51
Localisation : loin...
Titres : Corbelle
Date d'inscription : 05/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Bec Thomas le Dim 2 Mai - 9:28

[rp][Ecuyer lève toi...!]


L'instant était des plus solennelle....
Mitijo devait prêter serment devant les deux hommes, mais Mortain, en choisissant ce lieux, y avait mis une pointe d'émotion.
L'Ordre grandira, Conches en était sur, i fallait trouver des hommes et femmes qui n'avait point peur de faire leur devoir avec Honneur sans y rechercher de gains.

De nos jours l'Honneteté et la Franchise était des valeurs qui se perdaient, la Loyauté également.
C'est ce qu'il avait compris de cette campagne de Provence et de l'attitude de certains, c'est ce qui le poussa, outre les nouvelles de Normandie qui était fort mauvaise, à retourner vers son Duché.

Conches revint à la cérémonie...il ne souhaitait guère que ses pensées ne le trahisse.Il ne perdit pas une miette du serment de Mitijo...
avatar
Bec Thomas

Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 12/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Alcalnn Blackney le Dim 2 Mai - 11:49

- Moi Mitijo , jure d’être loyale envers mes frères et sœurs de l’Ordre, d’être fidèle à nostre volonté de préserver la couronne de France , d’être au cœur de l’action et de la salvation de son intégrité , d’être honnête et franche autant que faire se pourra.

Alors que l'instant semblait grave, le Chat, Roi de la mise en scène, de l'esbroufe et du retournement acrobatique de situation, fit un grand numéro, il retira doucement la capuche de Mitijo pour qu'on voit son visage et lui dédia un sourire Alcalnnien.


-Jusqu'à présent Mitijo, tu étais à l'essai. Aujourd'hui ce temps est fini. Tes exploits sont devant toi. Tu as déjà beaucoup accompli durant cette campagne de Provence et c'est ce qui a déterminé le Conseil des Mestres.


Il la releva d'un geste délicat de la main et se tourna vers Pierre:


-Mon ami, tu es désormais le parrain de Mitijo au sein de l'Ordre, car en choisissant d'être son témoin tu es celui qui pourra certifier son appartenance. Je transmettrais au Mestre Annaliste la nouvelle, cela la réjouira.

Il posa chacune de ses mains sur une épaule de ses deux compagnons et leur dit:


-L'Ordre est une fraternité d'arme avant tout. Jusqu'ici nous avons été plutôt discret, c'est une chose qui va changer. Arborez nos couleurs, montrons nostre présence et essayons de prouver qu'un Ordre peut être humble, efficace et réaliste. Prouvons qu'un Ordre ce n'est pas de la gloriole et des titres ronflants.


Il les entraina pour rentrer en ville. Il marcha en silence, laissant le temps à ses paroles de bien s'inscrire en chacun d'entre eux. Ils revinrent à leur point de départ, le parvis de la Cathédrale.


-Je vous laisse ces capelines frappées à nos couleurs. Vous pouvez les arborer, vous pouvez les laisser si cela vous arrange. Mais n'ayez jamais honte de qui vous êtes. Vous pouvez le taire, si la situation le nécessite, mais n'oubliez pas que c'est au fond de vous, dans un combat contre nous même, que nous accomplirons nostre devoir. Allez en paix.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Mitijo le Lun 3 Mai - 13:25

Le serment et le visage découvert, un sourire de chat pour faire bonne mesure.

La Taiseuse écoutait les paroles , paroles solennelles , paroles qui avaient un sens.
Ce qu'elle avait bien souvent entendu ces derniers temps était creux et vide, terne , ronflant et pédant. Les personnages , bien souvent de pouvoir, dont elle avait lu les écrits ou entendu les paroles se gargarisaient de vent...

Elle avait à cette heure la certitude de ne pas s'être trompée en demandant à entrer dans l'Ordre de Saint Michel.


-L'Ordre est une fraternité d'arme avant tout. Jusqu'ici nous avons été plutôt discret, c'est une chose qui va changer. Arborez nos couleurs, montrons nostre présence et essayons de prouver qu'un Ordre peut être humble, efficace et réaliste. Prouvons qu'un Ordre ce n'est pas de la gloriole et des titres ronflants.

Humble , efficace et réaliste. Depuis le début de cette guerre, Mitijo se trimballait en toutes circonstances, les couleurs de Saint Michel, les seules qu'elles aient, les seules dont elle avait toujours été fière.

Flanquée du Vicomte , son parrain dans l'Ordre et de Mestre Chat , après cette cérémonie rapide mais pleine de sens et de symboles pour qui savait les comprendre, la Normande se retrouva sur le parvis de la cathédrale.


Allez en paix.

En paix , dans cette Provence ravagée par la guerre. En paix dans la tête , calme et sereine, les deux pieds bien sur terre et le bras , toujours armé pour défendre les vraies valeurs de la vie.
avatar
Mitijo

Nombre de messages : 51
Localisation : loin...
Titres : Corbelle
Date d'inscription : 05/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand il est temps, il est temps!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum