[Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

[Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Russo le Mar 16 Nov - 23:57

Russo avait la peau dure. Même à l'intérieur. Et malgré la sauvage attaque de la moule, et malgré grâce aux tortures bons soins de Nennya, elle était sur pieds. Et pas n'importe où !!! Sur le rempart, avec vue sur la mer à 50 pieds en dessous, battue par les vents. Certes, elle se gelait, malgré sa peau d'ours, mais au moins si le dragon passait par là, elle le verrait. Et elle pourrait repérer son nid. Et ensuite, à elle les bottes en écaille.

Donc, plantée sur le rempart, juste à coté d'une bombarde, elle attendait que les élèves arrivent pour le cours d'Histoire Militaire.
avatar
Russo

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Alcalnn Blackney le Mer 17 Nov - 1:25

Oh hisse! Oh hisse! Les petits gars du string jaune étaient en train de hisser deux autres bombardes sur les remparts. Ils avaient fait venir un palan de bonne facture, car la "Rohana" était une belle bombarde d'une bonne tonne. Cerclée de fer, elle avait participé à de nombreux sièges, dont celui de Vannes où elle avait été décisive. Le Chat y tenait comme à la prunelle de ses yeux et surtout, il l'avait rebaptisé en l'hommage d'une ancienne grande dame de la Normandie, décédée depuis...Elle n'avait pas appréciée. Pourtant la bombarde était un chef-d'oeuvre d'art de la fonderie.

Sur le chemin de ronde, Alcalnn avait fini par arriver, tranquillement -il était chez lui après tout- emmitouflé dans une robe courte, les mains bien couvertes, afin de superviser les opérations, et surtout le prêt de ses bijoux à la redoutable professoresse du collège Saint Louis sur ses amours...


-Allez mes braves! Du nerf! Hissez moi ça avec douceur et délicatesse, comme vous le feriez d'une jeune fille en fleur! Du doigté, de la souplesse! Ho-hisse! Ho-hisse!


Petit à petit, le monstre montait, centimètre par centimètre, jusqu'à la plateforme destinée à l'accueillir. Ce qu'il y avait de bien avec le Mont, c'est qu'on avait un graaaaaaaaaaand espace de tir dégagé... Une fois les trois engins en place, il alla saluer sa collège:

-Le bonjour Salvagnac, une belle journée pour mettre de la fumée partout et devenir sourd n'est il pas?


Cela faisait plusieurs heures que partout batifolaient les enfants du Collège et le Chat se montrait enfin... il était fier de montrer ces deux bombardes et la puissante "Rohana"!
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Gérault de Gaudemar le Mer 17 Nov - 3:02

Gérault observait le manège des petites fourmis, ramenant la bombarde au pied de la muraille devant ses yeux ébahis il les vis commencer à la monter.
Jamais il n'aurait idée de monter ses bombardes sur les remparts ... Il fallait sérieusement amarrer les siennes dans un trou de sape au sol alors celle-ci ....
Vraiment il était curieux de voir l'état de la muraille après la première salve.
Plongé dans ses pensées militaires il regardait les fourmis et le Chat qui leur miaulait dessus.

Soudain comme une bulle de savon qui venait d'exploser libérant une idée il sursauta.
Et si la bombarde explosait .... c'est que ça arrive ces histoires ... certes, en général quand le canon est chaud et dilaté et que l'on ne le nettoie pas bien entre deux tirs.
Mais là, le sel, toussa, toussa ...
Il se tiendrait loin ...
avatar
Gérault de Gaudemar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  stephandra le Mer 17 Nov - 15:56

Des bombardes, des bombardes, Youpi déjà son petit coeur s'emballait après les menaces d'être sortie d'un endroit par catapulte, on lui en avait tellement raconté sur les bombardes, qu'elle voulait en voir en vrai, en chair et en os euh, en bois et fer?Hum à voir.

Arriva à l'endroit indiqué, salua tout le monde la tête, scruta l'horizon, oula c'était haut,plissage de nez, pourvu que cette fois Berthilde ne sauta pas de là... Main qui balaya rapidement l'idée, non non c'était un petit chevalier téméraire et tout mais pas folle.

Cela semblait lourd ces engins, le Chat avait apparemment fait tracter les objets de guerre par des hommes qui avaient l'air de ne plus en pouvoir. Léger sourire qui ponctue son visage à certaines idées idiotes qui lui parcouraient l'esprit, puis concentration sur les trucs là non loin d'eux.

Froncement de sourcils lorsqu'elle vit la tête soucieuse de Gerault, pourquoi semblait il prêt à partir les jambes à son cou? Haussement des épaules, elle verrait bien mais en tous les cas cela éveillait encore plus sa curiosité de jeune femme.

Pis de la tête, elle chercha les élèves, mais où étaient ils encore?
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Hélène le Mer 17 Nov - 20:21

Gumpf c'est quoi tout ce vacarne? Ma tête me fait mal, je remets le drap par dessus ma tête, et j'entends encore les bruits. Réveiller les enfants est interdit par les conventions des petites filles, ils ne le savent pas là haut? Maman ne m'avait pas dit qu'il y aurait des gros messieurs qui sauteraient sur le toit de notre maison. Le dragon devait être réveillé, elle m'avait lu une histoire à ce propos, il mangeait les garçons, peut être qu'il goberait mon frère Enzo qui sait. Décidément, le bruit m'empêchait de fermer mes jolies yeux, alors décidée à dire au dragon qu'il était temps qu'il se couche, je me levais. La chambre de maman était en face, je n'osais pas la réveiller, il y avait pleins d'enfants comme moi, et ma maman avait de grosses traces noires sous les yeux. En chemise, entourée d'un petit manteau brodé, avec du bleu, j'aimais bien le bleu, je partis chasser le dragon, les yeux me piquaient, et je ne cessais de les frotter. Personne m'interrompit dans ma marche, j'étais une grande fille, et ma maman et mon papa c'étaient les chefs ici. Après des escapades, et surtout plusieurs fois où je m'égarais, j'arrivais dehors, le vent rendit mes joues encore plus roses qu'elles n'étaient. Je frottais à nouveaux mes billes et dans la brume je vis de l'agitation, il est où le dragon? Je m'avançais vers un indigène, surement qu'il était un espion de dragon, elle avait un truc tout poilu sur elle, je tirais dessus:

-Hum hum, drabon

Toi comprendre moi dame poilue? Je fis ma moue mignonette comme un ange descendu du ciel.


Dernière édition par Hélène le Dim 21 Nov - 18:06, édité 1 fois

_________________
avatar
Hélène

Nombre de messages : 118
Localisation : Mon sin mich mouch
Titres : Princesse Bonbon Rose
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Russo le Mer 17 Nov - 23:17

Point d'élèves... Russo contemplait l'horizon, la main sur son front afin de se protéger les yeux du vent et surtout de voir plus loin. Point de dragon non plus. Il n'y avait que du sable qui sabloyait, et de l'eau qui allait et venait. D'ailleurs,où allait l'eau quand elle partait ? Elle n'avait jamais vu pareil phénomène en méditerranée. Elle fut tirée de ses pensées par les couinements et grincements qui accompagnaient la montée d'une énorme bombarde sur le rempart. La bouche grande ouverte, elle observait la manoeuvre. Quelle taille de boulet pouvait on lancer avec un engin pareil ? Et à quelle distance ?

Elle allait tendre la main vers l'engin le plus proche pour en palper le métal quand le Maître des Lieux apparut.


(Alcalnn) -Le bonjour Salvagnac, une belle journée pour mettre de la fumée partout et devenir sourd n'est il pas?

(Russo) Le Bon Jour, Amiral. Croyez vous qu'un boulet puisse atteindre cet îlot qu'on aperçoit non loin ?


Du coin de la tête (hum ? une tête avec des coins, faudra revoir l'anatomie un jour, ou alors c'est du picasso avant l'heure...) elle salua l'arrivée de Stephandra. Et tandis qu'elle touchait la bombarde du bout du doigt, se croyant discrète, Russo sentit que quelqu'un tiraillait sa peau d'ours. Le tirage de peau d'ours était la 2ème activité à la mode au collège après les colliers d'oreille. Ce n'était pas assez fort pour être Aymeric, en tout cas. Et la petite voix qui accompagnait le tirage de poil, ne lui était pas connue.

(Hélène) -Hum hum, drabon

Russo se baissa à hauteur de l'enfant
T'es qui, toi ? J'ai pas de bonbons, mais si tu veux j'ai une tartine de paté d'ours
avatar
Russo

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  stephandra le Mer 17 Nov - 23:28

Yeux qui s'écarquilla lorsqu'elle vit apparaître une petite haute comme deux pommes pas plus pas moins qui tiraillait Peau d'Ours, non pas possible Hélène, qu'elle avait changé depuis le baptême de Berthilde, une envie irrésistible aller attraper la petiote...

Mais que faisait elle là? Où était Nennya? Tête qui tourna, regard à la recherche de la duchesse... Ahem..C'était pourtant bien la ptiote Hélène.
Stéphandra s'approcha de la puce et de Russo, s'accroupit


Me semble que c'est Hélène la fille de Nennya!

Stéph regarda l'enfant pas de doute c'était bien la fille du Chat et de peau de cureuil , la jouvente lui fit un beau sourire et lui ouvrit les bras.

Hélène tu viens avec moi?
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Hélène le Jeu 18 Nov - 0:29

Je regardais la dame poilue, en fait, ce n'était une bonne idée, il ne fallait pas la regarder dans les yeux où peut être qu'elle nous transformerait en moule, ou en une grande boule de feu, ca se trouve, c'était elle le dragon? Elle faisait drôlement peur la dame, elle se pencha et son haleine vint à titiller mon jolie museau. Elle parlait de pâté, mais je ne comprenais pas je n'avais pas fait caca à la culotte, elle avait qu'à dire que je puais aussi. Puis, j'ai pas de nout dans mon nez, n'importe quoi, maman m'avait lavé la veille.
La voix tremblante j'énonçais mon prénom:

-Néné lène drabon

J'avais envie de pleurer mais papa serait pas content de moi, une autre dame plus jolie, avec des cheveux longs s'approcha de moi, devais-je montrer mes crocs de chaton blond? Elle ouvrit les bras, c'était peut être un piège, je me couchais immédiatement par terre pour faire le mort, il fallait que je m'empêche de respirer à présent.
avatar
Hélène

Nombre de messages : 118
Localisation : Mon sin mich mouch
Titres : Princesse Bonbon Rose
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  stephandra le Jeu 18 Nov - 0:36

Bras ouvert, la ptiote se laissa aller avec douceur au sol, la jouvente la regarda eut envie d'éclater de rire mais pas question d'affoler la petite Hélène, elle se mordit la joue afin de conserver son calme et d'une voix douce lui signifia en lui passant la main dans ses jolis cheveux blonds

Je m'appelle Stéphandra , je connais Enzo, Berthilde, ton papa et ta maman...et Mitijo!

Qu'allait faire l'enfant, rester au sol semi inconsciente ou bien allait elle se relever et la regarder autrement qu'elle ne l'avait fait... Puis sans attendre plus longuement, Stéph fouilla sa poche de cape et en sortit une sucette au calva certes, mais c'était ainsi qu'on éduquait les enfants en Normandie non?

Une petite douceur, légérement gouttue ni plus ni moins, la jeune femme n'avait pas d'enfant mais elle les aimait et les comprenait un peu enfin du moins c'était ce qu'elle pensait...
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Alcalnn Blackney le Jeu 18 Nov - 1:36

Ah le spectacle de la sueur sur les corps des manouvriers issant la bestiole sur le rempart. Bon, il l'avait fait monter, mais bon, c'était une idée assez ridicule. Elle était si grosse, si énorme, que ce n'était pas forcément une bonne idée. Mais Salvagnac avait décidé que ca se faisait sur le rempart et voulant éviter les foudres de sa douce, il avait suivit le mouvement. M'enfin faudrait pas se plaindre si la courtine s'effondre et emporte toutes les petites têtes blondes... Est ce que les parents luy en voudraient? Probablement. M'enfin le Mont avait résisté à trente mille goddons et ce ne serait pas une douzaine de couple croulant sous les titres qui le délogeraient... Et puis il lui resterait les deux Michelines justement récupérées aux goddons pour les chasser du sable comme on chasse les crevettes dans les petits bassin d'eau qui restent à la fin de la marée, quand la mer se retire. On y était pas.

(Russo) Le Bon Jour, Amiral. Croyez vous qu'un boulet puisse atteindre cet îlot qu'on aperçoit non loin ?

-Tirer sur Tombelaine? Ma forteresse? Vous n'y pensez pas! C'est là où j'enferme les enfants pas sage!


En parlant d'enfant pas sage, voilà qu'une tête chérie, très chérie mais qu'il n'avait pas eu trop le temps de chérir ces derniers temps, sa dernière, la prunelle des yeux de sa mère quesiilluiarrivequelquechosenennyaluiarrachelatête. Un bonbon bleu. Ca tombe bien, le blason est surtout bleu, elle est bien assortie. Jusqu'au moment où elle se tacherai en s'empifrant comme sa mère avec des confiseries et autres sucreries... Adieu la belle robe! Alors ne parlez même pas d'une tartine de paté d'ours! Déjà ca existe le paté d'ours?

-Et oui c'est ma fi...

Zut! Elle nous faisait quoi là? La moule en furie? Ah ca c'était tout sa p**** de mère! Le coup de l'huitre hermétique, une saloperie sans nom, qui avait le don de faire sortir Alcalnn de ses gonds. Mais il y avait une technique... L'achat. Et oui, l'achat! On achète la paix du ménage et la paix des enfants.. Se dirigeant vers le lieu de l'action, le Chat sort de son escarcelle un petit sac en lin qu'il dénoua. Il en tira une pâte crème....

-Lassez passez le grand magicien!

Il tend la pâte devant le museau du chaton et lui fait humer avec malice l'odeur...


-Ma chérie... tu sais ce que c'est? Tu veux faire plaisir à ton papa? Tu vois, c'est de la pâte d'amande, et tu vas être une gentille fifille et arrêter de faire l'huitre...

Il tendit vers la bouche de la gamine le morceau de friandise et en évitant d'y perdre les doigts, lui déposa dans la bouche, provoquant ainsi une grande respiration de la fillette... ouf sauvée...

avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Vanyel le Jeu 18 Nov - 1:49

(Alcann)...avec douceur et délicatesse avec douceur et délicatesse avec douceur et délicatesse avec douceur et délicatesse...

Il y avait de l'écho, peut-être imperceptible au commun des mortels, mais pas pour elle. Douceur et Délicatesse les bien nommées... Heureusement, comme Russo lui avait parlé de cours militaire, elle arrivait avec Douceur, hache jumelle de celle de la chasseuse d'ours.

Bourasque de vent... fichtre c'est qu'il fait frisquet. Elle resserra son manteau et rentra la tête dans les épaules. Ce n'était pas encore ça côté chaleur, mais c'était quand même un chouilla mieux. Elle haussa un sourcil devant la scène qui se révélait à elle.

Une petiote à terre, ce n'était quand même pas dû à la vue des bombardes? Tout allait bien, Stephandra et un homme qu'elle ne connaissait pas semblaient s'en occuper à renfort de sucrerie. Elle les salua d'un signe de tête en s'approchant de Russo .

Bonjorn. Comment va?
Tu fais cours Russo non? Dis, quel est le programme? Ils ont peur les élèves? pourtant c'est bien travaux pratiques militaires?
avatar
Vanyel

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 31/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Hélène le Jeu 18 Nov - 19:32

La dame avait mille ruse, et elle ne cessait d'agiter une truc devant ma truffe divine. Mais maman m'avait dit que les dragons étaient rusés, ils pouvaient prendre de nombreux visages, elle tentait de mamadouer la vilaine, mais j'avais les yeux bien clos, et le nez bouché, mais là j'étais toute bleue et je commençait à me dire que si je changeais de couleur, j'allais facilement me faire repérer. Une voix s'approcha de moi, c'était mon papa, il tuait les dragons sur un grand bateau. Quéquifait papounet, il agitait lui aussi un truc dans sa poche, et si c'était le dragon qui s'était transformé pour me duper? Mais ce qu'il agitait sentait bon, très bon. Je levais un oeil, puis l'autre, le museau s'agitait, ma bouche s'ouvrit toute seule comme une otarie avec sa sardine, c'était bien papa, il avait sa tête de tout barbu qui piquait les joues. Miam miam, c'était bon, je me frottais le ventre avec délectation, engloutie, la pâte d'amandes n'avait pas fait long feu.

-Otre papa z'en veux otre

avatar
Hélène

Nombre de messages : 118
Localisation : Mon sin mich mouch
Titres : Princesse Bonbon Rose
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Jeu 18 Nov - 21:31

Je savais pas trop si c'était pour nous, les rubans rouges, mais on m'avait dit qu'il y avait un cours avec des bombardes, alors j'étais venue vérifier si il y avait la bombarde sur laquelle j'étais montée quand le Chat et Maman était revenue de Provence.

Je me tenais à distance, regardant les adultes discuter mais au fond j'étais très attirée par BB Rose qui gobait les pates d'amande de son père Chat ... C'était une ruse pour lui faire faire ce qu'il voulait , c'était pas la première fois que je le voyais faire, moi ça me faisait rigoler ... non seulement il risquait de transformer Hélène en une petite boule -rose- , un réservoir de pates d'amandes , mais en plus j'étais pas si sûre qu'au fond ça ne soit pas elle qui le mène par le bout du nez.

En attendant ,malgré mon envie d'aller jouer avec BB Rose, je fixais la bombarde. Si un jour je voulais être une grande soldate , j'avais intérêt à comprendre comment ça marchait. J'étais sûre d'un truc , la bombarde c'était l'avenir des soldats ....
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Rémi de Gaudemar le Ven 19 Nov - 1:54

J'arrivais derrière mon papa, je furetais partout avec lui, il m'avait dit qu'ici c'était le royaume du chat.
Du coup je le cherchais moi le chat ... minou minou minou.
Bon, trêve de bavardage dans ma cachette favorite, planquée derrière la jambe de papa ou maman je zieute quoi il se passe.
Une bombarde .... ça je sais ce que c'est, les magitèreux, un homme à la tête rigolote, haaa ma copine Berthilde et .... non c'est pas ma copine Albine ça ...
Hop, les risques évalués je quitte ma planque et je gravis un à un, et oui j'ai des petites jambes encore, les marches de granite, direction les gens autour de la bombarde.

hoooo, je me penche, l'index sur les lèvres, songeur, ça machouille de la pâte d'amande, c'est tout rose.
On dirait bien un bébé, ça m'intrigue ces trucs là, j'ai jamais compris comment ça marche.

Je rejoins ma copine.


'lut Berthilde, vient on va zieuter dedans.

Sans attendre la réponse je m'avance.

Mon papa il en a plein comme ça ...

Je me mets sur la pointe des pieds, les mains sur le bord du fut et je tire pour me hisser.

Hoo oOOOOooooooo

Sur mes petits bras frêles je bascule la tête la première dans la bombarde, les bras plaqués le long du corps par l'étroitesse du fut me retrouvant coincé, seul mes jambes dépassent.
Je les agite en criant mais le son de l'extérieur me revient sourd à cause des épaisses parois.
J'ai pas envie qu'il tire la bombarde avec moi dedans nan mais hooo !!
Plus je me tortille, plus je m'enfonce ... nan mais c'est quoi cette affaire !!
avatar
Rémi de Gaudemar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Invité le Ven 19 Nov - 11:59

cela fesait une éternité que enzo n'avait plus mit les pieds chez lui..sa vie avait été trop préocupé par la gestion de la mairie de Mont de Marsan et les éléctions ducales ou il était dans une liste.. le petit avait bien grandit ..mais a cause de tout cela il en avait oublier l'essentiel.. sa famille .. et cela l'attristait au plus haut point..
Le Mont endroit unique pour lui la ou il avait toujours vécut .. et maintenant .. il s'y sentait presque comme un étranger de passage .. douleur a l'ame.. et cela ce voyait sur son visage.. et le pire de tous est qu'il n'avait pas rendu fiere sa maman en suivant assidument les cours au college..
Regard perdu.. meme les bruits aux alentours ne l'interessait guere.. mais il devait venir pour suivre ce cours il devait reprendre courage au moins pour continuer son année au college.. il ne lui restait plus que cela dorénavant a faire alors il allait s'y perdre corps et ame il ce placa en arriere car ma foi sa mère lui avait deja tant montrer ces machines avant qu'il les connaissait par coeur.. il laissa donc la place a ceux qui etaient émerveiller de voir cela...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Alcalnn Blackney le Sam 20 Nov - 19:19

Une nouvelle personne arrive. La Chat ne la connaissait pas et se dit que vu le monde qui passait au Mont, c'était une gageure que d'essayer de savoir qui était qui. Il la salua d'un coup de tête, tout occupé à éviter les morsures du monstre rose qui luy tenait lieu de fille. Mon Dieu, qu'avait il fait pour mériter cela? Sa mère était déjà pas un cadeau, alors imaginez ce petit démon tout mimi tout mignon qui d'un coup de dent, vous enlèverai jusqu'à l'avant bras! Elle revenait d'ailleurs à l'attaque réclamant une nouvelle sucrerie. Mais il n'était pas question pour le Chat de se laissait faire par la volonté capricieuse de sa mini-douce format réduit. D'ailleurs, il y avait une sortie possible... Ou comment détourner l'attention de la petite...

-Regardes ma chérie, n'est ce pas ta copine Berthilde? Tu sais Berthilde, la fille de Mitijo... Vas jouer avec ton ami mon chaton! Papa travaille...

Et zou, une petite pousse sur les fesses l'histoire de lui insuffler du dynamisme à la petite! Une enfant occupée, en voilà un autre qu'il ne connaissait pas qui se fourrait dans la gueule de la bombarde... Zut! Mais cela n'en finirait il donc jamais? Sales mioches! Mais voilà que son cadet -mais où diable était Hervald?- arrivait.


-Fils! Tu ne veux pas aller déloger le garnement qui est dans Rohana je te pris? Je ne voudrais pas qu'un parent vienne se plaindre que je l'ai transformé en pâté pour Chat!
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  stephandra le Dim 21 Nov - 16:49

Laissant passer le magicien, la jouvente prit note de chacun de ses gestes, il semblait bien habile mais se méfier des petites quenottes de son bonbon rose. La petite huma et engouffra la friandise et semblait s'en régaler et surtout en redemander.

Mais déjà en bon père, il tentait de se débarrasser de l'enfant l'envoyant s'amuser avec Berthilde, là la jouvente de sourire car Berthilde était sensée suivre le cours militaire et pas jouer les nourrices, alors que faire?

Les azurs se posèrent sur ce petit bout de femme qu'était Hélène, comprenant que la bouche était zone dangereuse n'osa pas s'en approcher d'un ongle. Lui proposer ses bras, alors que l'enfant ne la connaissait pas ou plutôt ne se souvenait pas d'elle, était courir le risue de la revoir s'étaler au sol.

Haussement de sourcil, ne sachant plus quoi faire, elle observa les mimiques de la petite en pensant...Stéphandra rêvait d'avoir un enfant et soudain si ce petit monstre se montrait indélicat peut être que son désir d'enfanter disparaîtrait à jamais. Elle s'imaginait conter à son amant qu'en fait elle ne devait pas être faite pour être mère, vu qu'un bonbon rose l'avait croqué...Bref, elle n'en était pas là, du moins point encore, sourit à Berthilde qui n'était pas loin et attendit de voir ce que ferait la mini duduche.
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Hélène le Dim 21 Nov - 19:56

Grumpf papa me repoussa, pourtant, moi j'avais décidé que une pâte d'amande n'était pas assez! Il me renvoyait vers Betilde, il est vrai que c'était tentant d'aller lui demander de prendre mon petit déjeuner avec une grande, c'était chuper impressionnant, un jour je serais grande aussi? Enfin, c'était compliqué, des questions qui allaient me faire sortir de la fumée des oreilles comme le dragon. D'ailleurs, le dragon il est où? Je passais devant le gros n'engin avec un truc dedans qui agitait ses pieds, devant mon frère aussi, j'avais envie de lui écraser les pieds, et je me dirigeais vers le dragon aux cheveux longs. Je montrais ma face la plus mignonne, les yeux en bille, la bouche en coeur, et je penchais mon minois vers le dragon femelle.

-Drabon z'en veux d'otre

Pitié pitié nourrit moiiiiiiiiiiiiiii!

_________________
avatar
Hélène

Nombre de messages : 118
Localisation : Mon sin mich mouch
Titres : Princesse Bonbon Rose
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Dim 21 Nov - 22:27

Voilà , moi j'étais juste venue pour voir comment ça marchait les bombardes et d'un coup tout s'enchaînait ... le petit Rémi avait juste les pieds qui sortaient de la bombarde et Bonbon Rose était partie à la recherche d'autres pâtes d'amande ...

Je jetai un regard circulaire... Tululutt établir les priorités ! Tululutt!

En premier , il fallait à tout prix sortir Rémi de la bombarde car plus il gigotait plus il s'enfonçait . Celui qui pouvait m'aider s'appelait Enzo. Même pas le temps de lui parler depuis le temps que je l'avais pas vu! J'espérais qu'il allait rester un peu, qu'on pourrait discuter . Maman m'avait dit qu'il faisait plein de trucs intéressants maintenant qu'il était grand ... Enfin grand, pas tellement plus que moi quand même .

J'attrapais une patte de Rémi avant disparition totale dans la bombarde et criai

- Enzooooo ! Viens m'aider y a urgence ! Là DANS la bombarde!!!

J'espérai qu'il allait venir, parce que mine de rien , je sentais que ma main glissai autour de la cheville de Rémi...

-Enzooooooooooo!

Tout en appelant Enzo , je regardais sa frangine ramper à la recherche d'autres bonbons, apparement elle avait choisi celle qui lui donnerait ses friandises préférées. C'était plus son père , c'était pas moi , ni Enzo devant qui elle passa en lui ecrabouillant les pieds.
Moi je l'aimais bien Hélène , elle me faisait rire , et puis une fille au Mont St Michel, ça changeait !

- Enzoooooooo! dépêche-toi!
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Dim 21 Nov - 23:02

Le réveil avait été difficile, et fatiguée par l'air marin, Albine avait de plus en plus de mal à se lever, même si elle aime de plus en plus les lieux. Elle se prépare en hâte, et cours apprendre l'art militaire. Non qu'elle soit particulièrement motivée par ce cours, mais après tout, sait on jamais...

En arrivant, tout le monde s'agite, crie... difficile de s'y retrouver dans ce capharnaüm ! Pourtant, une voix, ou plutôt un cri retient son attention.


Elle fronce les sourcils, son amie est en danger ? Elle se précipite et marque un arrêt surprise de voir son amie un bras plongé dans une bombarde !

Mais Berthilde ?!!! Certes, son amie aimait l'aventure, mais se bloquer un bras dans une bombarde !!! D'un autre côté, la bombarde semblait gémir... gémir ?!!! Elle bondit et plonge la main à son tour dans la bombarde pour rencontrer... une jambe ?!!!

Son visage affiche la plus grande perplexité. Quoi les bombardes avalent les gens ?!!! Bon, il faut tirer quoi !


C'est qui la dedans, je ne reconnais pas la jambe ? Tu as bien dormi ?

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Dim 21 Nov - 23:12

Et voilà , j'appelais Enzo et c'était mon amie Albine qui arrivait pour m'aider ...

- C'est qui la dedans, je ne reconnais pas la jambe ? Tu as bien dormi ?

- C'est Rémi , le petit du chasseur de dragon ... Il a plongé la tête la première dans la bombarde et ... et puis voilà ! Tu m'aides ?

Une question me turlipinait , pourquoi Albine me demandait si j'avais bien dormi ?
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Russo le Lun 22 Nov - 1:20

Par les moustaches de Saint Murphy, mais quel était ce capharnaum ? Rien, mais rien ne se passait comme prévu. Dans les 3 dernières minutes, une petite fille rose avait fait l'étoile de mer, le jeune Gaudemar avait glissé dans le fut du canon en voulant le nettoyer, et une tripotée d'élèves de première année venaient à sa rescousse. Quand aux élèves de 2ème année, ils étaient aux abonnés absents.

Il fallait faire un choix, et vite. Russo pesa les alternatives, regarda l'ilot de Tombelaine, puis la bombarde, puis le Chat. Oui, c'était cela qu'il fallait faire. LA solution, la bonne, était trouvée.

Avant de frapper dans ses mains, elle répondit à Vanyel

Et bien, au départ il était prévu une explication de l'évolution de l'armement, et ensuite des travaux pratiques avec la bombarde, mais là, je crois que je vais devoir improviser....

Prenant l'air sérieux, presque sévère, elle tapa dans ses mains.

Silence les enfants, silence.
En attendant que vos camarades plus agés arrivent, je vous rappelle qu'en tant que nobles vous aurez surement un jour à défendre vos terres, ou à conquérir celles du voisin.... Ce cours est donc d'une extrèèèèèèèèèèème importance.

Nous allons donc parler du bon endroit pour installer son chateau, de l'histoire des armes et ensuite, l'Amiral de France vous montrera un tir de bombarde. Et si le petit Gaudemar est toujours en train de nettoyer l'intérieur du canon, et bien, il volera jusqu'à Tombelaine....


Et de montrer l'îlot au loin, là bas, perdu dans la brume. Géro devrait de nouveau traverser les sables mouvants pour aller chercher son lardon.
Puis de commencer le cours


Alors, dites moi comment est construit le chateau de vos parents, si il a déjà été assiégé, et si vous y étiez. Je vous écoute.


avatar
Russo

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  stephandra le Lun 22 Nov - 2:08

Alors que les enfants faisaient des bêtises, bonbon rose revenait vers la jouvente et là comment faire ?
Refuser cette arrivée angélique? Non pas possible, mais y avait un hic! Le Chat n'avait pas laissé de pâte d'amande ...Mais pas possible de dire cela à l'enfant.
Regard aux petits monstres qui font des bêtises, mais qui sont bien encadrés donc pas de souci.

Bon action, réaction, fléchissement des genoux pour être à bonne hauteur et tendage de sucette au calva, ouverture des bras


Tu viens on va voir maman?
On va chercher des gâteaux à la cuisine?



avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Invité le Lun 22 Nov - 12:44

que de brouhaha pour si peu de chose meme son pèere lui demandait de l'aide.. cela pourtant était si peu.. ben oui fallait bien le nettoyer de temps à autre cette bombarde non?? alors logique que cela soit un petit qui y aille.. cela était pas tres grand donc.. enfin lui s'en souvenait puisque etant plus jeune il y allait souvent dedans!!

Il voulu y aller mais berthilde avait prit les devants et beuglait son prenom a ne plus s'arreter!!!


Mais enfin berkkk!! pourquoi crie tu ainsi?? je suis pas sourd encore!!

Il l'avait nommer comme elle detestait berkk.. mais il aimait tant la taquiner !! il alla pour s'avancer quand vint une jeune fille qui l'aida ...

Ben decidemment je suis soit trop lent soit pas assez rapide moi !!
Il soupira et écoutant la magister Russo sourit amuser puis regarda son père

Vous voyez père... la magister prefere faire un essai avec la bombarde chargée pour voir si cela fonctionne bien !! je vais pas tout de meme contredire celle qui m'instruit et puis de plus y a deja assez de monde ainsi autour de la bombarde pour aider ... moi je connait deja comment cela fonctoinne alors je laisse faire les autres pour qu'ils apprennent cela est mieux non??
Sourit en coin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Hélène le Lun 22 Nov - 15:42

Pourquoi tout le monde criait? Cela me faisait mal aux oreilles, le drabon semblait vouloir coopérer, elle me présenta un truc devant mon petit nez, et je sentais délicatement, je remuais mon nez, cela chatouillait:

Atchoum!

Je refusais le truc sur un bâton, par contre, j'arrivais dans ses bras au drabon, ohhhhhhhhh, elle avait de jolies cheveux, j'en saisissais une poignée et tirait dessus, les larmes me venaient, je voulais vite une sucrerie et ma maman. Alors, avec ma merveilleuse voix, je hurlais aux oreilles du drabon:

Ouiiiiiiiiiiiin ouinnnnnnnnnnnnnnnn ze ve maman!

_________________
avatar
Hélène

Nombre de messages : 118
Localisation : Mon sin mich mouch
Titres : Princesse Bonbon Rose
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum