[Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Dim 5 Déc - 17:53

Dis Albine, c'est comment un dahut ?

Albine se tourne vers son amie, un peu ennuyée. Elle fait une petite moue, puis tente d'expliquer.

Et bien c'est fort compliqué à vrai dire. Tu n'en as jamais entendu parler ? Elle en était fortement surprise, car chez elle tout le monde connaissait leur existence depuis leur plus jeune âge, mais après tout, peut-être que sa région avait été épargné par ce terrible fléau, quelle chance !
Elle enchaine donc.


Et bien, en fait personne n'en a jamais vu, donc il est difficile d'en faire une vrai description. Il semblerait que cet animal sournois soit différent aussi selon le milieu où il évolue. Tantôt il a des plumes, tantôt des poils. Chez nous, en Auvergne, il semblerait qu'il soit velu, pas plus gros qu'un lapin. Elle sourit à son amie.
Oui, je sais ce que tu te dis, pas plus gros qu'un lapin, rien à craindre, mais surtout ne te méprends pas, aussi inoffensif qu'il peut se montrer, aussi cruel est-il en vérité. De nombreuses personnes ont disparues dans nos forets, et jamais nous ne les avons retrouvées ! Certains ont même disparus en partant rechercher un membre de leur famille ! Cet animal est fourbe, discret, mais des plus efficaces !

Elle arrête là sa description, parcourue par un frisson glacé.

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Russo le Dim 5 Déc - 21:40

Russo roula des yeux terrifiés aux propos d'Aymeric. Le chenapan connaissait décidément tous les points faibles des gens qu'il fréquentait, et malin comme un singe, trouverait mille ruses pour les faire tourner en bourrique si l'occasion se présentait.
Berthilde et Albine discutaient d'un de ces animaux de légende que personne n'avait jamais vu. Après le croups, les sirènes, les licornes, le dahut... Sans doute faudrait-il prévoir un cours sur les animaux éxotiques et la meilleure façon de les attraper, et à propos, comment allait on capturer le dragon...
L'amiral avait répondu au jeune Malemort, Russo reprit la parole.


Vous avez tous de bonnes idées, à la guerre il faut savoir utiliser la force comme le souhaite le jeune Malemort, et la ruse, comme le souhaite Aymeric. Connaissez vos adversaires, leurs points faibles, et vous aurez des moyens de pression sur eux. Enlevez-les, rançonnez-les, affamez-les, mettez-les à genoux, et débarrassez vous en une fois pour toute. Ne les laissez pas repartir affaiblis et le coeur plein de vengeance, ils reviendraient dès qu'ils seraient remis...

Regard approbateur vers Albine
Il peut être interressant de lancer des animaux sur les ennemis, cependant il est préférable de leur lancer des animaux morts, la panse gonflée de pestilence, et qui répandront leurs miasmes sur leur campement.
Haussement d'épaules
La guerre est une affaire où il ne faut point trop faire de sentiments.
Revenons à la bombarde et à ses bienfaits.
Vous vous doutez bien qu'il faut payer, ou au moins nourrir et équiper tous ces gens qui vous servent à faire la guerre. Vous pouvez utiliser vos gens, des paysans peu entrainés mais qui vous couteront peu, ou bien des soldats de métier mais qui demanderont écus trébuchants pour ne pas changer de maitre. La guerre est une affaire qui coute cher, et comme il s'agit de vos finances, les mêmes qui servent à acheter beaux vêtements, chevaux fringants, chiens de race et bonne nourriture, il est préférable d'en gaspiller le moins possible.
C'est là que vient l'intérêt de la bombarde: il ne faut que quelques personnes pour la servir, elle peut tirer un boulet toutes les 5 minutes si elle est équippée d'une boite à poudre. Comparez cela à un trébuchet, ses 20 servants, et ses 2 tirs par heure. Vous avez ici devant vous une merveille, certes couteuse à l'achat, mais plus facile à transporter, d'une excellente cadence de tir et donc redoutable pour vos ennemis.


La théorie était sur le point de s'achever. Russo se tourna vers le maitre des lieux

Amiral, je vous laisse démontrer par les faits à cette noble marmaille à quel point une bombarde peut être redoutable
avatar
Russo

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Rémi de Gaudemar le Lun 6 Déc - 1:49

hannn elles parlent du Dahut !! Je ne savais pas qu'elles habitaient dans les montagnes moi.
Je m'essuie la joue avec la main et me pastiche le visage de noir de suie pensant me rendre présentable.
Ainsi pimpant je m'approche des filles pour discuter avec elle, faisant fi de ce que disait le magister ...


Moi j'en ai vu un de Dahut une fois !! Le souvenir me revint de la nuit claire.

Mon papa il m'emmène souvent chasser le Dahut la veillé de noël. On part dans la montagne avec des torches et tous les gens du village.
Avec l'odeur des repas et le froid ils descendent près des villages pour piquer des restes et se réchauffer.

Donc on était parti avec papa dans la montagne, on montait jusqu'à la croix pour faire une prière. Mais on marchait discrétos en essayant de ne pas faire crouic crouic avec nos bottes dans la neige.
Quand soudain nous vîmes un buisson bouger ...
oui "nous vîmes" c'est maman qui m'a dit qu'on disait comme ça dans les histoires !
On s'est mis à courir juste à temps pour voir sa petite queue disparaitre dans la nuit. Alors j'ai sifflé, sifflé et re sifflé ... j'ai tendu l'oreille .... et rien.
Le Dahut en fait c'est comme les chamois, savez quoi c'est les chamois ? Les chamois c'est comme les biquettes,
comme la biquette à patate, je prenais un air bêta en y repensant avec sa carriole attelée.

Donc une biquette avec les deux jambes de droite ou de gauche plus courte, ça dépend de la variante.
Du coup c'est pratique pour marcher dans la montagne, il est très agile, c'est pour ça qu'on en voit presque pas !! Par contre il ne peut aller que dans un sens. S'il se retourne il tombe dans la pente, c'est pour ça qu'on siffle pour le chasser, il se retourne pour voir qui l'appelle et poum badaboum il se casse la figure.

Je ris en pensant au dahut se cassant la figure.

Mais j'en ai encore jamais attrapé ... du coup on va faire la prière et on rentre manger le repas de noyel au chaud ...

Je prends ma petite moue un peu dépitée.
avatar
Rémi de Gaudemar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 03/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Lun 6 Déc - 23:16

Alors là, Albine regarde bouche bée et pleine d'admiration Rémi. Elle en arrive même à poser un main sur son épaule en sifflant.

Qu'est ce que t'es fort !!!!

Rémi serait un fameux guerrier ça c'est certain. Si on l'envoyait sur l'ennemi avec la bombarde, sur qu'il ferait un carnage ! Le seul homme sur terre ou presque à avoir vu un dahut et être toujours en vie, un vrai héros !

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Nennya Blackney le Mar 7 Déc - 13:24

Nennya se tenait avec bonbon rose dans les bras, elle vit arriver une tête qu'elle n'avait pas vu depuis un moment. La Duchesse sourit, puis grimaça lorsqu'elle entendit la toux de Elyaelle, tout en laissant continuer la joute verbale entre les professeurs et leurs élèves, elle se faufila jusqu'à la malade, et chuchota:

-Tu es en retard, et tu devrais être au lit avec toux jeune demoiselle

Sa toux était mature, heureusement pour elle, car toux sèche signifiait confiner au lit, le Mont, soumis à la marrée et au vent, n'était pas un bon lieu pour garder les malades. Elle s'accroupit avec sa fille dans les bras, et resserra le mantel de Elyaelle, et d'une voix exigeante, elle dit:

-Après ce cours, je surveillerais que tu rejoignes le lit et que tu prennes correctement tes médications, et cela n'est pas discutable

Même avec cette possibilité de perte estimée à deux ou trois élèves, la rectrice tenait à ses élèves.

_________________
avatar
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Mer 8 Déc - 3:11

Je me rapprochai d'Albine et de Rémi ... LE DAHUT , ça c'était aussi intéressant que les bombardes , à moins qu'on associe les deux et qu'on balance des dahuts avec les bombardes. C'était incroyable, je croyais connaitre la bête la plus terrible de toute la Normandie du Royaume, celle qui était la pire de pire , le dragon de Saint Michel et bien là , pff , j'avais les yeux écarquillés en les entendant, ça dépassait le dragon cette bête DAHUT, à côté le dragon c'était du pipi de chat à côté de la mer ...

- Dites Dame Russo, et si on mettait des DAHUTS dans une bombarde , ça serait terrible ça contre les ennemis ?
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Elyaelle d'Izard le Ven 10 Déc - 14:31

Un petit sourire à droite, un autre à gauche, non elle n’était pas en retard mais plutôt carrément en retard… Et pour couronner le tout elle ne comprenait rien a ce qui se passait. Le cours était plutôt compliqué et les commentaires des uns et des autres n’aidaient en rien la fillette.

A quoi ça ressemblait un dahu ? Et puis la bombarde qu’est ce que c’était que ça encore. Pour taper sur les autres y’avait rien de mieux que l’épée et sa fronde et quelque nescargouille en plus ! Ils en avaient de ces idées tout de même… des idées bizarres, mais alors vraiment bizarre et elle ne comprenait rien de rien.

Rêvassant discrètement, regardant le paysage autour d’elle, la gamine fronça les sourcils en entendant un chuchotis tout prés d’elle.


-Tu es en retard, et tu devrais être au lit avec toux jeune demoiselle

Ely ouvrit de grands yeux et haussa les épaules. Et en plus elle se faisait gronder. Non mais c’était quelque chose ça ! Alors qu’elle avait fait des pieds et des mains pour venir au plus vite ! Pas d’sa faute à elle si elle avait pris froid sur le bateau…
La gamine s’apprêta à répondre avec tout le sérieux innocent qui la caractérisait quand la rectrice repris en resserrant son mantel.


-Après ce cours, je surveillerais que tu rejoignes le lit et que tu prennes correctement tes médications, et cela n'est pas discutable

Ah non alors ! Elle avait réussit à évité le lit c’était pas pour y retourner ici.

-Ah non ! Je veux voir comment on bombarde les dahus moi, et puis je veux aller pécher des sirènes et voir si les poissons sont comme les castors garou !

Ely lança un regard de chaton terrifié et malheureux. Elle n’allait pas la mettre au lit pendant que les autres s’amuseraient quand même ?

-S’il vous plaitttttttttt, j’vous promet que j’s’rais plus malade ! Mais j’veux pas aller au lit !

avatar
Elyaelle d'Izard

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 01/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Russo le Lun 13 Déc - 1:24

Rhaaaaa, mais pourquoi donc la conversation avait dévié sur les dahus ? C'était un cours d'histoire militaire, un truc sérieux, grave, imporaant, pas un cours d'histoire naturelle sur les caprinés exotiques. Il fallait vite mettre bon ordre à tout ça, avant que la situation ne dégénère complètement. Il fallait faire les gros yeux aux collégiants, et vite leur trouver une occupation pour mettre fin à leurs divagations fantasques.

Mais enfin, Berthilde, tu n'y penses pas.. un dahut, c'est gros comme une chèvre, il ne rentrera jamais dans le canon, ou bien il restera coincé et pouf, le canon t'explosera à la tête. C'est bien trop dangereux. Il vaut mieux mettre des cailloux, ou des lapins, ou des poules. Ou pire, des castors emballés dans des coquilles de moules.

ça c'était bel et bien l'arme ultime....

Russo frappa dans ses mains


Bien, et maintenant, vous allez charger le canon. Normalement il faut d'abord il faut nettoyer l'intérieur, mais Rémi s'en est chargé. Ensuite, l'Amiral pourra mettre la poudre noire. Puis vous mettrez un bouchon de paille bien tassé, et enfin, le projectile.

Qui veut faire le projectile ?

avatar
Russo

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Lun 13 Déc - 21:06

Qui veut faire le projectile ?

J'avais bien écouté les explications de Magister Russo sur le dahut, un dahut ça nous exploserait à la tête , pff ça valait pas le coup , alors regardant tout autour de moi ce qui pouvait bien avoir la taille d'un castor emballé dans des coquilles de moules , je pris ma voix la plus charmante et mon sourire ravageur pour répondre:

- Lui, lui Magister Russo , il a dit qu'il voulait bien !

Je pointais mon index vers Rémi , c'est sûr , il ferait très bien l'affaire ...
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Lun 13 Déc - 22:59

En fait, c'était très intéressant les cours militaire ! Même s'il est impossible de mettre un dahu dans le canon. Qu'y mettre ?... Hum réflexion intense. Albine regarde Elyaelle qui se devait de trouver une idée lumineuse pour éviter de se retrouver au lit, quelle horreur !

Lui, lui Magister Russo , il a dit qu'il voulait bien !

Petite moue d'Albine.

Euh non je ne crois pas, il a prouvé qu'il pouvait resté coincé dedans, et ce serait embêtant de le faire exploser dedans...

Elle avait bien une idée, mais celle ci la fit frissonner, et elle enfonce son chien au plus profond de sa capuche...

Dame Russo et si on mettait toutes nos plumes dans le canon, elles pourraient faire plein de trous dans ennemi non ? ou plein de flèches...

Elle imagine déjà un soldat ennemi criblé de plumes sur tout le corps titubant et tout perforé.

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Lun 13 Déc - 23:35

Euh non je ne crois pas, il a prouvé qu'il pouvait resté coincé dedans, et ce serait embêtant de le faire exploser dedans...

Ah oui , c'est vrai , j'avais pas pensé à ça ... j'imaginais Rémi tout explosé dans la bombarde, finalement ça avait pas l'air d'être une très idée , Albine avait raison ... mais nos plumes...

- quelles plumes, Albine ?
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Lun 13 Déc - 23:40

quelles plumes, Albine ?

Albine tourne la tête.

Celles avec lesquelles on écrit comme ça, l'ennemi sait qu'on est intelligent et il s'enfuit ! Non c'est pas une bonne idée ?

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Alcalnn Blackney le Mar 14 Déc - 11:47

Le Duc-Chat qui écoutait sagement levait fréquemment les yeux au ciel... Il luy faudrait s'armer de beaucoup de patience pour parvenir à faire son cours de joute aux petits. M'enfin... Bon il était question de charger un des petits veuglaires. Il fallait d'abord nettoyer l'âme, puis déposer la boite à poudre dans son espace réservé, mettre un peu de paille, et on aurait un beau tire à blanc. Bon, nettoyer, Rémi s'en était chargé, mais sur la grosse bombarde! Or il n'estoit pas question de tirer avec elle sur la courtine sinon.... plus de courtine! On tirerait petit.
Spoiler:
-Allez les enfants, nettoyez moi l'âme de ce petit veuglaire... Un bâton avec un long chiffon au bout l'histoire estoit présenter afin d'enlever toutes les impuretés du précédent tir.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Gérault de Gaudemar le Mer 15 Déc - 3:38

Le petit veuglaire ... quelle déception !! La grosse bombarde semblait tellement plus marrante, surtout si on la bourré de plume !!

C'est bien dommage magister, j'aurai tellement aimé voir cette grosse dans en action !

Il fit une petite moue dépitée !
avatar
Gérault de Gaudemar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Mer 15 Déc - 19:31

Celles avec lesquelles on écrit comme ça, l'ennemi sait qu'on est intelligent et il s'enfuit ! Non c'est pas une bonne idée ?.

Pfiou , c'est drôlement intelligent ça! Elle était forte mon amie Albine , mais j'eus même pas le temps de lui répondre que déjà le duc-chat nous donnait un ordre ...

-Allez les enfants, nettoyez moi l'âme de ce petit veuglaire...

Pourquoi nettoyer un petit canon quand on avait à notre disposition une belle bombarde déjà tout nettoyée ? Mais le Duc-Chat nous tendait un bâton avec un long chiffon au bout. J'avais pris l'habitude depuis que j'habitais au Mont de l'écouter. J'attrapais le bâton...

- On l'enfile par le gros trou de devant , le bâton ?
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Jeu 16 Déc - 21:40

Trêve de blabla

Allez les enfants, nettoyez moi l'âme de ce petit veuglaire...

Travailler nous ?!!!

C'est bien dommage magister, j'aurai tellement aimé voir cette grosse dans en action !


C'est vrai ça en plus ! Elle fait la moue aussi.
Heureusement, Berthilde prend les choses en main ou plutôt le bâton.


On l'enfile par le gros trou de devant , le bâton ?

Boarf, Albine se rapproche pour observer la petite veuglaire, et regarde Rémi. Non décidément, là on pouvait tout de suite voir qu'il ne pouvait y faire le ménage cette fois-ci. Tant pis.

Essayons donc, mais gare à ta robe, on voit que ce truc prend la poussière depuis des lustres pouah c'est tout noir !

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Berthilde le Lun 20 Déc - 0:32

Ma robe , tiens c'est une idée ça ! ça irait plus vite avec un bout de tissu plus grand ... Je déchire un grand bout de ma robe , sur le côté , là où sa ce voit pas trop et je le mets au bout du baton avec l'autre chiffon et je nettoie le petit canon veuglaire.

- ça y est Magister Chat , c'est propre , on fait quoi maintenant ?

Je regarde Albine , je suis très fière , l'affaire a été rondement menée . Je lui souris , on est trop trop fortes toutes les deux.
avatar
Berthilde

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 24/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Albine le Lun 3 Jan - 23:40

Albine regarde Berthilde déchirer sa robe pour nettoyer le canon. La bouche ouverte et l'air hébété de son père. Un mais ? surgit sur ses lèvres, mais il est trop tard. La mère de Berthilde semble moins attentive à la tenue de sa fille que la sienne ! Elle ne sait si elle doit l'envier ou tenter immédiatement de raccommoder la robe pour éviter le courroux de sa mère. Par Aristote, si elle avait fait cela... gloups autant ne pas imaginer la scène.

ça y est Magister Chat , c'est propre , on fait quoi maintenant ?


Elle tourne la tête vers le magister car si celui-ci n'est point satisfait, elle en sera elle-même courroucée car abimer une si belle robe pour nettoyer cette chose... Quel malheur tout de même, une belle robe en soie pour un canon ! Elle secoue la tête.

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Aymeric le Dim 9 Jan - 14:29

- (Berthilde) : ça y est Magister Chat , c'est propre , on fait quoi maintenant ?

Ourson en chef, inspecteur des travaux finis, je viens zieuter le travail de nettoyage. D’habitude, c’est à moi de me retrouver tout noir et de me voir obliger à prendre un bain. Pour une fois, je reste d’un blanc impeccable. Peut-être trop blanc direz-vous…

Qu’à cela ne tienne, laissant trainer un doigt à l’intérieur du canon, je ramasse tout plein de noir que je porte à mon nez pour sentir. Sans omettre dans laisser une trace sur le bout de ce dernier.

Pffffouaaaaa ça pouir messer ! Puis c’est d’un noir ! Et quand c’est noir c’est que c’est sale ! C’est ce que dit tante Vanyel quand je lui réponds que je n’ai pas besoin de prendre un bain et qu’elle regarde mes mains…


- (Aymeric) : Mmmmmh c’est encore un peu sale je crois ! Il faudrait quelque chose de plus… doux pour frauter, quelque chose de… poilu !

Mmmmh oui ça c’est une idée, quelque chose de poilu devrait bien nettoyer la chose ! Mais quoi ? Petit coup d’œil du coté de Peau d’ours. Si je fais cela je vais me retrouver pendu par les murailles au-dessus de l’eau avant d’avoir pu mettre une manche du manteau dans le canon… Petit coup d’œil du coté de le rectrice toquée, et une nouvelle idée me vient toute aussi mauvaise… Avant que je puisse prendre la toque on m’aura cloué au sol et éviscéré, c’est certain. Soit, il n’y a qu’une solution !

- (Aymeric) : Je crois qu’il faudrait faire entrer un castor dans le trou, avec ses poils ça sera tout bien nettoyé !
avatar
Aymeric

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Collège] Pif paf, cours d'histoire militaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum