Rp "Un mars et ca repart"

Aller en bas

Rp "Un mars et ca repart"

Message  Nennya Blackney le Ven 25 Fév - 13:32

Rp entre Arnaut de Malemort et Nennya

Depuis longtemps déjà, nous entendions parler sans trop y croire, des prodigieux effet produit par le hachich. Quelques amis orientalistes avait proposé à un membre de la famille Malemort (nom tenu secret, mais pas Arnaut) de lui en faire goûter. Mais il était difficile de se procurer la précieuse patte, et pour d’autres raisons aussi, le projet n’avait jamais aboutie. Il allait l’être aujourd’hui, et dans des circonstances tout à fait étonnantes.

De tout temps, les orientaux, à qui la religion interdit l’usage des boissons alcooliques, ont cherché à satisfaire par divers moyens ce besoin d’excitation intellectuelle, que les européens contentent facilement au moyen de spiritueux et autres boissons fermentées. Les vices de la nature humaine sont si violnnt, qu’il n’est pas rare de vouloir couper les liens qui rattache le corps à l’âme, et comme l’extase n’est pas à la porté de tous, il boit de la gaieté, fume de l’oubli, et mange de la folie. Certains aiment à raconter que le déchirement est similaire à celui des légendes nocturnes, tel le loup-garou qui, à la pleine lune, perds son âme pour devenir une bête.

Le hachich est un extrait de la fleur de chanvre que l’on fait cuire avec du beurre, des pistaches, des amandes et du miel, de manière à former une espèce de confiture assez ressemblante à la pâte d’abricot, et d’un goût qui n’est pas désagréable.

Par chance pour le jeune Malemort, il était justement en possession d’une certaine quantité de cette pâte, fruit de sa rapine à l’un des membres de sa famille. Évidemment, il en ignorait totalement les véritables effets. Ce n’était pour lui qu’un jouet, et une arme.

Alors que la lune pointait le bout de son nez, ou de son doigt, le jeune Malemort entrepris de perpétrer son horrible plan. L’issue était totalement incertaine pour lui. Après avoir fait délicatement mis la pâte dans des gâteaux, arrangé un peu la croûte pour leur redonner un aspect comestible - étrangement, ils avaient la forme d’un biscuit moderne du nom de Mars - il prit le chemin du bureau de la rectrice. S’en suivit une longue et terrible scène de mondanité. Par chance, Arnaut ne s’en souvient pas. Mais de la suite, oui.


-« Ainsi, très chère rectrice, au nom de tous les élèves du collège, je souhaite encore une fois vous renouveler mes vœux de réussite pour cette nouvelle année. Puisse cette promotion être aussi doué que fut la précédente. En votre honneur, j’ai fait confectionner ces gâteaux délicats, qui j’en suis sûr, sauront ravir vos papilles. Une femme aussi distingué que vous peux bien succomber ponctuellement à un pêché de gourmandise aussi raffiné. Je vous en pris servez-vous. »

Dit-il en lui tendant le plat.

-------------------------------------------------------------------------------------
Top, je roule, je suis un mammifère marin de grande taille classé dans les cétacés, j'apprécie l'eau, je peux être à dents ou à fanons je suis...je suis...Nennya! Bingo, eh oui, cher lecteur, tu as gagné le droit de lire la suite de ce récit plein de talent. La jeune baleine regardait son ventre, puis le pilori, puis son ventre...Elle s'était retranchée dans son bureau tenant le siège scrupuleusement, tout était réunit la pancarte de bois "interdiction d'entrer", elle avait réquisitionné Cracotte pour surveiller, emporté le salmigondin de la veille. Personne n'entrerait dans ce bureau, même pas une mouche.
Et c'est le plus normalement possible que Malemort junior entra dans ce bureau, celui là même qui était fermé! Il s'approcha sans la moindre prudence, attention Nennya peut mordre. Mais quelle était cette succession de mots et de compliments, il y avait arnaut sous roche pour la Duchesse, qui ne doutait point de l'amour de ses élèves pour elle, juste de leur démonstration physique de leur compassion et dévotion. Elle se racla la gorge, lui souriant, elle dit le plus naturellement possible:


-Mon goûter s'est absenté, vous savez en ce moment, le Royaume ne tourne pas rond, ma vie est en danger, bref j'ai un goûteur. Prenez sa place et mangez Arnaut

Rien que ça! La Duchesse se méfiait des gâteaux de cette couleur un peu verte, ce n'était pas une question de danger sur sa personne, mais sur son estomac, l'enfant digérait mal et avait des goûts de luxe tout comme sa maman.
----------------------------------------------------------------------------------
Une très faible dose suffit aux gens qui n'ont pas l'habitude du hachich pour disparaître, s'entourer de nuage, avant de voir les étoiles entre les dents de sa fourchette. L'hésitation de la rectrice lui causant une très légère, mais néanmoins très sensible décharge d'adrénaline. Il avait, certes, imaginait cela. Quant à sa grossesse, son frère ne l'avait jamais mis en garde contre ça, et l'étiquette du flacon ne mentionnait rien non plus. Sa conscience de garnement l'avait finalement poussée à admettre que le sacrifice de son esprit était une digne résolution en échange de la profonde jubilation de voir Nennya atteindre l'extase à travers la consommation de hachich. Heureusement pour lui, l'esprit du chanvre n'agit qu'au bout de quelque temps. Après avoir feint une douleur à l'estomac, il finit par en manger un, comme si de rien n'était.

- « Hum !!! Ces pâtisseries sont un véritable paradis buccale. Ma chère rectrice, je vous en prie, goûtez-en une. Cela vous changera sûrement des infectes soupes aux cucurbitacées servies dans les murs de Cluny. Il me tarde de vous entendre louer mes talents, comme je glorifie les votre. »

Et d'une assurance quelque peu abusive, il servit une tasse de thé. C'est en effet très recommandé pour les femmes enceintes, ainsi que pour les consommateurs de produits hallucinogènes.
-------------------------------------------------------------------------------------
La moue suspicieuse, la jeune femme se demandait ce que l'élève mijotait, à tant de mots glorieux, elle ne pouvait que se méfier. Finalement, il goûta le gâteau, bien verdoyant, comme un cactus, sa prunelle méfiante s'adoucit lorsqu'il finit par avaler la dernière bouchée.

-En effet, il a l'air bon, tirez la langue pour voir si elle n'est pas un peu chargée?

N'oublions point que la Duchesse était médecin, et qu'il y avait des combines à tout. Elle lui sourit, et piocha un morceau de gâteau, son ventre criait famine, alors il ne fallait pas hésiter dans ces moments, surtout quand on était enceinte d'une future gourmande. Elle ouvrit son bec pour entamer un morceau, un peu de consistance difficile, étouffe aristotélicien en puissance. Elle mâcha, et mâcha, et re re mâcha jusqu'à finir cette bouchée, mais elle la finit tout rond petit patapon. Nennya se demandait bien ce qu'il attendait, la bonne intention, elle avait du mal à y croire au vu des petites saloperies que lui faisait vivre les monstres.
Une deuxième bouchée? Pas de suite, il fallait le temps de digérer la première, il y avait mis de la chaux dedans?


-Grumpf c'estoy bon


Elle ne voulait aucunement le vexer. Puis sans vouloir, elle se mit à rire de plus belle, un rire incontrôlable. Elle sortit tout court:

-Si j'ai un mur à colmater j'utiliserais une part!Ooops!


Sa main vint à clore sa délicate bouche, la honte...Elle tenta de rectifier le tir:

-Non ce n'est pas ce que je voulais dire, enfin si, euh non, ah mais qu'est ce que j'ai!

Le sucre avait ses effets que seule la raison connaissait. Elle avait les larmes qui lui venaient en riant.


-Je suis désolée hi hi, je ne peux m'arrêter

------------------------------------------------------------------------------------
Contemplant, désabusée, la rectrice se gausser en solo, Arnaut ne jugea pas nécessaire de l’incommoder d’avantage en lui rappelant la vulgarité de son comportement. Quelque instant plus tard, parfaitement insensible aux éclats de rire de Nennya, il éprouva un étourdissement qui n’était pas sans charme. Une mollesse, pleine de béatitude, ne tarda pas à s’emparer de lui. Se laissant choir trop familièrement dans le fauteuil, ses yeux se portèrent naturellement sur la rectrice, qui l’inonda d’un discours, que le hachich, dans sa toute puissance, transposa en grec ancien. Les réponses, d’un spontanéité déconcertante, sortaient en breton. Arnaut considérait cela le plus naturellement du monde. Sa raison vacillait. Telle une bougie arrivée à son terme, s’en allant et revenant par instant, elle finit par s’éteindre complètement. La folie l’envahit alors.

Ses yeux se dilatèrent. Le décor autour de la rectrice changea spontanément de couleur. Un caméléon n'aurait pas mieux fait. Arnaut se frotta les yeux, comme pour vérifier qu’il ne percevait pas le monde au travers d’un kaléidoscope. Passant du bleu au rouge, puis du rouge au violet, les teintes finirent par enrober la rectrice, qui rapidement se teinta d’or. Comme une statue du passé, relique d’une civilisation disparue, l’univers évoluait à son contact, mais conservait avec soin l’harmonie des couleurs. Lorsque le fond se figea à son tour, béat, le Malemort s’aventura à deviser en ces termes (retranscrit du breton) :


- « Dame Nennya, auriez-vous fait repeindre votre bureau en rose ? »

La réponse ne lui parvint pas de la rectrice, mais d’un lapin blanc répondant au nom d’Aymeric. Même dans ses excès de folie, le petit albinos trouvait le moyen de jouer un rôle. C’est d’un ton si agaçant que l’animal répondit, une pipe à la main, la tête baissée, le regard haut pour passer au dessus de ses lunettes, un accès normand :

-« Que nenni ! Les murs s’ennuyaient de leur état, ils se sont mis au rose. Un caprice de mur, voila tout. Rien de plus ordinaire. »

Le jeune Malemort fit la mine satisfaite de quelqu’un a qui l’on vient de donner une explication limpide et claire. Comme un garçon saisissant à peine la beauté de l’art, Arnaut se tut, et contempla les murs, œuvre éphémère d’un artiste inconnu. Lorsque le silence de contemplation sera terminé, il pourra entreprendre d’acquérir ce tableau.

_________________
avatar
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum