Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Nennya Blackney le Mer 19 Nov - 0:48

[La veille du 22 à l'abbaye]

La veille, la jeune femme avait prévu le décors de l’abbaye Sainte Marguerite de Vignats. Ce fait, elle l’avait promis à son tendre fiancé, c’est aidé des sœurs que celle-ci commenca à agencer les bancs qui allaient tenir les invités.



Le cloître, en ce matin de novembre 1456, était gelé par le plein hiver. Nennya en compagnie de Sœur Hélène disposa les bancs, le mariage devait être célébré dehors dans le cloître, quelques fleurs subsistaient sous la gelée matinale.



L’eau de la fontaine qui jouxtait le cloître était elle aussi prise par les glaces, elle avait peur que les invités soient morts de froid avant la fin, elle ne les avait pas prévenu que la Normandie était une région ou le froid persistait.



Pour cet effet, Nennya avait demandé aux sœurs d’allumer un grand feu tout près du cloître.

Elle jeta un œil sur la disposition, c’était prêt, demain, se serait le grand jour ou Alcalnn et Nennya s’unirait devant Aristote.
Nennya Blackney
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Alcalnn Blackney le Ven 21 Nov - 0:45

[Le jour du mariage]

Il avait parcouru le chemin qui séparait l'abbaye de Vignats de son chateau paré pour son union avec la dame de son coeur. Sur la route qui passait sur ses terres en grandes partie, il avait été acclamé ainsi que Rhan de Crocy, son témoin, par ses tenanciers, et les habitants du pays. C'était jour de fête dans ce beau Duché de Normandie.

Le Chat avait un petit peu rehaussé le faste de son habituelle simplicité et austérité vestimentaire. Un beau mantel écarlate de gueule avec ses armes brodés en fils d'or le protégeait du froid mordant. Dessous il portait un pourpoint de velours bleu profond, ce bleu qu'il affectionnait tant avec des petites broderies d'argent avec les chausses assorties. Nul chapeau rehaussé, quand on le lui avait présenté il s'était offusqué. Cela en était trop pour lui. Ses cheveux qui n'allaient pas tarder, il le sentait, a grisonner était simplement lavés et démêlés, sa barbe avait été taillée. Bref il avait le rendu d'un Vicomte mais pas d'un noble a la richesse ostentatoire.

Or donc voilà qu'il arrivait désormais en vue de l'abbaye. C'était là aussi un drôle de choix qu'ils avaient fait, Nennya et lui. On leur avait ouvert les portes de la Cathédrale de Rouen, et même de Nostre Dame de Paris, mais ils avaient refusés toujours a cause de cette austérité qui les caractérisait.

La champagne environnante était gelée, de se frêle manteau blanc qu'avaient apportées les froidures de l'hiver. L'abbaye semblait froide elle aussi, si ce n'est les décorations qu'on avait placées a l'extérieur (pour ne pas troubler la méditation des soeurs) et dans le cloître déserté pour l'occasion. En somme l'abbaye se pliait elle aussi a l'austérité des futurs mariés.

Son haleine blanche dans ce froid jour de Novembre se matérialisait par un petit nuage. Le Vicomte de Montgommery se tourna vers son vassal, ami et témoin et lui dit:


-Je crois que nous sommes les premiers, nous allons pouvoir attendre la mariée et ceux de nos amis qui viennent assister a ce précieux moment. Et se faisant, il démonta, laissant là son cheval et ses armes à Soeur Hélène qui s'était avancée pour l'en débarrasser et mener la monture dans l'enclos plus loin prévu a cet effet. Après avoir remercier la Soeur, il se rapprocha de Crocy baron de Bois Commun.

-J'espère qu'ils ne tarderont pas tous trop... Sinon on m'appellera bientot le fiancé gelé... fit il en riant, tant pour se réchauffer que pour se détendre. Car il était un brin anxieux. En fait il se sentait comme à l'aube d'une bataille importante qui décidait le cours d'une vie d'homme. Il savait que tout était en ordre et que rien ne viendrait gacher ce bon moment. Il était a la fois impatient d'être uni et a la fois il profitait de ces derniers moments de célibat....

-Et toi Rhan, quand te marries tu?
Alcalnn Blackney
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Rhân le Ven 21 Nov - 3:27

Le baron était venu de Champagne, laissant pour quelques temps les caisses et les mines de Champagne qu'il avait pris en charge, laissant ordres et instructions à des intendants avant de filer vers Crocy, où il s'était reposé une nuit, étant arrivé la veille avant de repartir au matin pour Montgommery retrouver son suzerain.

Ensemble ils devaient aller jusqu'à l'abbaye Sainte-Marguerite où se déroulerait la cérémonie pour y retrouver la mariés et tout les invités. Sur la route les badauds avertis de l'heureux évènements se pressaient pour voir leur seigneur et peut-être obtenir quelques miettes du faste même tout relatif des festivités.

L'orléannais avait aussi choisi un vêtement simple pour ne pas dépasser de splendeur le maître des lieux et héros de la noce, ce qui aurait fait plutôt mauvais effet. Un pourpoint bleu, un peu plus clair que celui de son suzerain, légèrement brodé d'or sous un manteau de fourrure adapté au froid de la grisaille normande de cette saison hivernale.

Ils arrivèrent enfin à l'abbaye qui semblait comme endormie, gelée par le froid, austère et calme. Pas un bruit ne s'échappait de la campagne blanche et des pierres gelées autre que celui des sabots de leurs chevaux qui
retombaient sur la route durçie par le gel, comme si le temps s'était arreté quelques moments. Tout semblait en effet comme engourdi dans ce pâle matin brumeux de novembre où quelques nuages blanchâtres
semblaient accrochés aux champs.

Ils descendirent de cheval, et confièrent armes et montures à une soeur qui s'avançaient vers eux.
Nulles armes ne devaient en effet venir troubler la sainteté des lieux et les chevaux serraient sans doute bien plus au chaud dans les écuries auprès d'autres bêtes et à l'intérieur des murs. Pas comme eux-même qui
devaient rester au dehors, exposé au vent de l'ouest et au froid qui gagnait lentement leurs articulations et les extrémités du corps.



Oui, il semble bien que nous soyons les premiers arrivés ici et volontaires pour nous geler en attendant les autres qui auront profité plus longuement du bon feu de leur brasero ce matin.
Il rit avec le vicomte tout en essayant de se réchauffer les articulations des mains, et ses oreilles qui commençaient à geler ainsi que ses orteils malgré les bottes chaudes qu'il avait enfilé.

Et le témoin sera incapable de signer ou de sceller quoi que ce soit...

Le baron marcha un peu, tournant un peu autour du lieu où ils se trouvaient pour réchauffer. Voilà que le vicomte et cher ami qu'il était devenu qu'il avait toujours connu célibataire et dont les conquêtes avaient été plus que discrètes allait enfin sauter le pas et décider de se marier. C'était une perspective bien étrange et un
changement assez importante puisque dans l'affaire, il y gagnait une suzeraine qu'il connaissait et appréciait quelque peu déjà.


Me marier? Qui sait? cela arrivera peut-être un jour et plus tôt qu'on ne le pense... Tu seras du mariage de toute façon...
Rhân
Rhân

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Alcalnn Blackney le Ven 21 Nov - 21:49

-Nous allons geler sur place... Ah il faut la mériter sa Nennya... Courageux seront ceux qui viendront. Dieu qu'il faisait froid! Alors ainsi tu vas te marier... tu ne m'en as rien dit. Connais je l'heureuse élue? Cachotier vas...


Il se demandait bien qui viendrait en premier. Les Normands? Qui habitaient le plus près? Ses vassaux? Qui mettraient un point d'honneur a être là il le supposait... Ses Frères? Qui devaient vaquer à leurs occupations à Ryes.. Ses amis? contracté au long de ses voyages et ses aventures... Monseigneur Muad? Bah cela avait peu d'importance. On pouvait comprendre que tous ne pouvaient venir...


-Alors, qu'est ce que ça fait d'être le premier non Champenois élu en Champagne? Tes subordonnés sont ils retords? Çà ne doit pas être évident de faire entrer l'argent dans les caisses d'un Duché ruiné...

Bien que c'était un évènement heureux, le Vicomte se doutait que ce ne serait que l'œil du cyclone... Entre deux tempête le calme plat. Les conversations tourneraient certainement entre le traité du Mont Saint Michel et l'insécurité du Domaine Royal....

-Temps bien dures que ceux là... soupira le Vicomte. Mais il sourit: Baste! C'est le plus beau jour de ma vie! Aristote m'en soit témoin j'espère que tout le monde oubliera pour un temps cette satanée année...

Le tournois et la serpillade... On allait pouvoir en profiter:

-Dis moi tu as fourbi des armes? J'espère que tu n'as pas rouillé avec toute cette paperasse que tu as a remplir. Dommage que je ne puisse pas venir dans le cercle te coller une ruée dont tu te souviendrait... Et il éclata de rire devant l'ex Connetable de France qui allait pouvoir montrer sa hardiesse et sa bravoure...
Alcalnn Blackney
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  sepa le Ven 21 Nov - 22:51

Sepa venait tout juste du Limousin,il avait fait une route plutôt agréable sans ennui.Il avait eu quelques jours de pluie mais bon,pas de brigand pour une fois.Son poste d'ambassadeur n'était pas des plus actifs donc son absence n'était pas des plus gênante mais il avait prévenu quand même le chambellan de son voyage.Il était arrivé un jour plus tôt que le mariage pour ne point être en retard le jour même.

Le matin,il se leva calmement puis il sortit sa belle tenue de famille qui avait les couloirs noir et jaune laissant apparaitre l'insigne de la licorne sur son chapeau et sur son mantel.Il arriva tranquillement au château malgré le froid mais bon,s'il arriverait trop vite avec son étalon,il risquerait de se salir et ça il ne pouvait se le permettre un tel jour.

Il ne connaissait pas beaucoup l'Errant,l'ayant croisé que quelques fois dans Ryes mais il avait été quand même heureux que Nennya l'invite,il se connaissait peu mais au sein de la Licorne,il savait qu'il pourrait compter sur ses conseils.Ce qui le génait dans ce mariage,c'est d'être venu sans compagne.Son frère ainé,lui avait encore désigné personne,c'était une chance mais il ne pourrait pas le laisser éternellement sans compagnie sérieuse.Enfin ce n'était qu'une simple pensée qui revenait de temps en temps.Ce n'est pas ça qui va lui ruiner le morale surtout lors d'un jour comme celui ci.

Il laissa ses armes au poste de garde et son étalon aux écuries.Une fois fait,il se dirigea vers l'abbaye,il n'y avait encore pas grande monde mais il y reconnu le chevalier errant,dit le chat,accompagné d'un homme d'importance.Il se dirigea vers eux de manière assez réservé.Il s'inclana légèrement pour les saluer


Bonjour Messires,heureux de ne pas être le dernier dans ce merveilleux jour qui s'annonce.

Il se tourna alors vers l'homme qu'il ne connaissait pas.

Messire,permettez moi de me présentez,Sepa Von Strass

Il se frotta les mains pour les réchauffer encore un peu plus malgré qu'il avait ses gants
sepa
sepa

Nombre de messages : 11
Age : 33
Localisation : Limousin
Titres : aucun
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  kalimalice le Ven 21 Nov - 23:14


Kali était invitée au mariage de Nennya et d’Alcan suzerain de son cher et tendre Bulvaï
La dame d’Allanche se rendit donc au château, elle prépara quelques effets pour la noce et une tenue pour le voyage.
Dans sa besace, elle rangea soigneusement cette robe noire qui l’avait grandement aidé à séduire le licorneux .quoique en réfléchissant bien elle y était quand même pour quelque chose
Elle quitta l’armée le temps d’un voyage en Normandie, ou enfin elle verrait la demeure de son orléanais. Maison Forte de Saint Georges en Auge,ainsi ce nommé le domaine de son homme .Elle n’avait encore jamais fait le voyage jusqu’ici
Les revoilà encore à un mariage, peut être un jour serait elle au sien
Le voyage se passa plutôt bien un peu long peut être mais la dame Blanche n’avait peur de rien et faire ce voyage seule ne l’avait pas inquiétée .Son épée tout contre elle la rassurait.Et pas de brigands pour croiser son chemin
Enfin les portes de Montgommery se détachaient devant elle.
Elle se dirigea vers l’abbaye ,la ou la cérémonie devait se passer
kalimalice
kalimalice

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  nith le Sam 22 Nov - 1:47

[Forteresse de Ryes]

La lettre d'invitation trainait déjà sur le bureau de sa chambre en la forteresse de Ryes, sa demeure pour un temps. Il s'était, finalement, rendu compte que l'isolement pur et simple ne résout pas les problèmes, mais qu'au contraire, cela ne fait que les empirer et les ancrer dans la réalité. Mais pour autant, il n'était pas encore prêt pour faire un retour sur le devant de la scène. Il préférait le calme et la tranquillité de la forteresse de la Licorne, son refuge. Peu de changement, peu de soucis, peu d'interruptions. Non, il vivait comme il l'entendait, aux côtés des personnes qu'il chérissait. C'est donc avec un certain dilemme qu'il étudia l'invitation: le mariage d'un de ses amis les plus proches, comment pouvait-il refuser cela?Mais cela le gênait de devoir se reprendre une place dans la société, d'être ainsi de nouveau exposé. Son mandat ducal avait été une épreuve assez difficile pour le Perplexe, se retrouver seul devant la foule à devoir rendre des comptes, avec une équipe qui pour la plupart ne le suivaient pas lorsque le temps était venu de se rendre à la tribune. Bien sûr, tout le monde n'aura d'yeux que pour les deux tourtereaux, mais il n'allait sûrement pas passé inaperçu: pas par sa stature ou sa prestance, toute cette pompe il l'avait laissé depuis qu'il s'était retiré de la politique normande, mais parce qu'un infirme ou presque ne tardait pas à attirer le regard sur lui, que ce soit de pitié ou de dégout.


Et voilà donc un chevalier, seul dans sa chambre, à devoir se décider de sa conduite à tenir. Enfin, diraient certains, encore une des longues introspections du Perplexe quant au choix qu'il devait faire. Oui, mais chaque chose, chaque argument, chaque détail doit être peser afin d'obtenir une vision d'ensemble et de décider en connaissance de cause. C'était ainsi que le Duc voyait sa ligne de conduite, il était rare qu'il succombe à une brusque envie, à une intuition et à foncer droit au but sans penser aux conséquences. Si ce n'est en amour ou concernant sa santé... Bon, il lui devait quand même bien ça: il était là dans les moments les plus durs, lors de sa convalescence en Bretagne alors que le jeune soldat de l'époque tombait sous les coups d'une épée et d'une flèche... Ou alors lors de son propre mariage alors qu'il était rongé par le doute. Même si la méthode choisie n'était pas ce qu'on pourrait appeler de raisonnable, elle lui avait pourtant permis de voir les choses d'une autre façon et de prendre une décision, même si cela avait failli finir par une catastrophe... Par contre, il restait le soucis avec sa filleule, qui ne l'était d'ailleurs que de nom. Il ne s'était jamais vraiment rapproché. Peut être que trop de chose les séparaient, quand bien même ils fassent parti du même ordre de chevalerie.L'insouciance de la jeunesse, ses prises de positions par trop irréfléchies pour le Perplexe, son empressement voire son emportement. Ce devait être trop d'un coup pour le Chevalier qui ne cherchait pour le moment que calme et sérénité.
Peut être qu'un jour ou l'autre, il arrivera à la canaliser, mais pour le moment, il ne s'en sentait pas la force.

Un cavalier solitaire sort finalement de la forteresse, ne révélant par les atours qu'il portait que son appartenance à la Licorne: mantel d'azur à l'animal légendaire d'argent, épée pendant à son côté dans son fourreau ouvragé. Il partit d'un trop léger, ne voulant pas se fatiguer pour cette traversée de la Normandie qui allait se révéler assez difficile pour le "vieillard" qu'il était devenu. La colère le prit soudain face à la déchéance de l'âge, accélérée par la blessure et la maladie. Et dire qu'il aurait parcouru la distance en galopant comme une furie il y a de cela un an à peine. Il avait encore tant de chose à peine, mais son corps ne répondait plus aussi rapidement qu'avant, il était plus lent, moins endurant, plus fragile... Non, il ne fallait pas penser à cela. S'apitoyer sur son sort ne le fait pas disparaitre, au contraire, il faut tout faire de sorte d'oublier, ne serait-ce que pour un temps, le mal qui l'accable.



[Domaine de Vignats]



Il se rendait donc chez un de ses "collègues" nobles: Vignats, dans la Vicomté de Montgommery. A dire vrai, il n'y a jamais mis les pieds et pourtant, cela faisait déjà un bon bout de temps qu'Alcalnn était en possession de ce domaine hérité du défunt William. Trop de voyages, trop d'affaires l'attirant loin de ses propres envies, aussi sûrement que le Chat vaquait à droite et à gauche, parcourant les routes du Royaume de France. Alcalnn non plus n'avait pas dû pouvoir profiter de ses terres... Le devoir avant tout, leur mode de vie, leur credo contre vents et marées, jusqu'à ce que la mort les délivre de leur tâche. Un serment, comme celui qui allait bientôt se dérouler et auquel il pourrait assister s'il ne trainait pas trop: promesse entre deux personnes cette fois-ci, et non à une ordre, une institution, mais tout aussi puissant dans les sentiments qu'elle engendre.

Après avoir attaché son cheval, il se dirigea vers le grand édifice à la croix, le désignant indubitablement comme l'abbaye où allait se dérouler la cérémonie. D'ailleurs, il y avait du monde qui se dirigeaient par là, il risquait donc pas de se tromper. Quoique... Étant donné son sens de l'orientation oh combien démesuré... Il se faufila parmi la foule, se faisant le plus discret possible et pénétra finalement dans l'abbaye: simple, sans pompe superflue. Un endroit qui convenait bien aux deux amants... Et il prend rapidement place, sur un des bancs les plus éloignés afin de ne pas être une "cible" et d'être ainsi trop exposé, non pas au flèche, cette fois, mais à l'attention des invités. Il aurait le plus, plus tard, de présenter ses voeux de félicitations au nouveau couple, mais pour l'instant, il préféra rester en retrait et observer la scène... Déjà, il y avait certaines personnes qu'il connaissait...




nith
nith

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 22/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Mackx le Sam 22 Nov - 13:38

Un voyage ... encore ... de plus en plus long. Etait-ce parce qu'il le désirait ou parce qu'ainsi allait la vie ? S'échapper de ce Poitou tournant à la folie furieuse pour venir voir des gens sensés, peut-être était-ce là son rêve.
Mais y aurait-il un jour un endroit qui lui convienne à lui, écuyer pacifiste et tentant de vivre justement, enfin le plus justement possible ? Il en doutait ... Les hommes sont fous et la moindre tentative de paix se solde dans la majorité des cas par une rupture.
Peut-être était-il temps de se retirer ... Il y pensait. Tout quitter, tous. Ces pictaves fous qui croyaient qu'en défiant le monde il allaient le diriger, ce Roy faible et invisible qu'on ne voyait jamais, même pas à l'enterrement de feu son épouse. Dans quel camp serait-il lors de l'affrontement ? Y en aurait-il un ? D'affrontement, bien sur, mais de camp également ... Tout serait tellement plus simple s'il se levait, tels les autres, un beau jour en décidant que désormais pour lui, la guerre était plus importante que la paix. Ou faire comme Zaza, courir les champs de bataille à la recherche de la camarde.
Baste, il allait à un mariage et devait refourguer ces pensées bien au fond de lui. De toute façon, le vin coulerait bientôt à flot, faisant dévier le poitevin vers des cieux luisants de bonheur.

Vignats se dressait dès à présent devant lui, imposante citadelle de la Dame aux fleurs. Le Vicomte entra et démonta dans la cour, tendant rapidement les rènes à un palfrenier qui s'approchait de lui.
Le froid de novembre était mordant sur ces venteuses terres normandes et c'est bien enmitouflé dans sa cape de voyage que Maxime avança vers l'abbaye.

En entrant, il vit peu de monde - pour une fois il n'était pas arrivé le dernier ou presque - mais tous connus ou presque. Des frères et une soeur par alliance ... ça avait des airs de réunion de famille dans le coin !


Salut à vous tous frères ! Et salut à vous aussi Dame de notre frère Bulvaï !
Comment allez-vous par cette belle journée ?


Léger frisson sous sa cape, le temps de refermer le trou d'air qui s'était formé par les mouvements dus à la marche rapide de l'écuyer, et il n'y parut plus.
Mackx
Mackx

Nombre de messages : 11
Titres : Vicomte de Fontenay, Seigneur de Saint-Pierre d'Oléron
Date d'inscription : 22/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Jossc du vivier le Sam 22 Nov - 13:50

Le vent s’était levée brutalement, un froid glacial était
installé, Jossc releva son col et donna
une tape a son cheval.

Le Baron et la Baronne du gros Theil arrivaient tout droit
de la Normandie.

Tout était gelé et le paysage offrait un léger voile blanc,
les badauds se pressaient dur les chemins et se décoiffaient au passage du
couple.

Sur les routes avoisinantes ils avaient croisés quelques
patrouilles qui les avaient escortés un bout de chemin faisant.

Les tonnelets du précieux calva que Reaver avait choisi
personnellement étaient toujours là bien arrimés au cheval qui les
accompagnait.

Enfin arrivés à l’abbaye le couple monta dans leur chambre
se préparer pour la cérémonie.

Jossc avait choisit un robe simple mais chaude Bleu et
rose , elle mit son petit pendentif fétiche et se coiffa rapidement.


-- Reaver,tu vas être en retard pour une fois que ce n’est pas toi qui m’attends.


Sourire entendu et regards complices.
Ils descendirent vers l’abbaye ou la cérémonie allait sûrement commencer.
Jossc du vivier
Jossc du vivier

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 22/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Keur le Sam 22 Nov - 14:21

Domaine de Thorigni

Le jour J était arrivé
pour l'union officiel du Vicomte Alcalnn et de sa dame Nennya. Le
Vicome de Thorigni n'avait pas oublié qu'il était convié à cette
union... quoique...heureusement que son majordome avait eu la bonté, et la mémoire de lui rappeler

C'était donc de bonne heure que le Vicomte de Thorigni s'était lever afin de se préparer, manger quelques viennoiseries que les servantes mettaient à coeur de préparer chaque matin, pendant qu'un écuyer préparait la monture.

C'était donc vétu d'un mantel bleu à fil doré que Keur quittait son domaine..au
galop...Vignat n'était pas si proche que cela.... Le froid hivernal été déja bien arrivé en Normandie, les plaines blanchissaient et une légère brise frappa le visage du Vicomte a chaque avancé du cheval. Esperant qu'Alcalnn ai pensé à réchauffer les convives dès leur arrivée....quoique...il devait être un peu occupé à penser autre chose...


Domaine de Vignat

Les portes du domaine se faisaient voir... déja un beau monde commençait à les franchir, bien que la cérémonie n'avait pas encore commencé...enfin esperons...que Thorigni ne soit pas en retard...

Portes franchies, tout était décoré afin de rappeler qu'aujourd'hui était un jour spécial... Beaucoup de nobles, des visages familiers, quelques connaissances, et d'autres personnes jamais vu auparavant

Keur descendit de sa monture qu'un serviteur s'empressa de prendre en main, et il se rendit vers l'homme du jour...

Alcann, voilà un grand jour pour toi
merci de m'y avoir convié


Puis se tournant les personnes n'ont loin de lui, politesse de salutation et de présentation

Bonjour à vous, je me présente Keur de Bienfaite
Vicomte de Thorigni
Keur
Keur

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Alcalnn Blackney le Sam 22 Nov - 14:39

Le futur marié et son témoin, devisaient dans le froid matinal normand quand soudain le parvis de l'abbaye ils ne furent plus seuls. Un jeune homme qu'ils avaient croisés à la Licorne semblait il, s'avançait dans une tenue sable et or. Le jeune cavalier se fit prendre sa monture par la même Sœur qui s'en était occupée pour eux. Il s'approcha et les salua:

-Bonjour Messires,heureux de ne pas être le dernier dans ce merveilleux jour qui s'annonce.

-Nenni Messire, vous êtes pour ainsi dire le premier et donc candidat déclaré pour une attente de mariée glaciale! répliqua t il en riant.

-Messire,permettez moi de me présentez, Sepa Von Strass.

-Enchanté Frère, tu dois connaitre Rhan de Crocy, Baron de Bois Commun, mon vassal et témoin, et moi mesme Alcalnn Blackney.


Il était heureux qu'un Frère soit le premier à arriver. Il avait un instant, douté, que certains se déplaceraient vu les altercations qu'ils avaient eu.... Baste! Déjà s'avançait une jeune femme montée comme une Chevalière.

-Bienvenue à l'abbaye Sainte Marguerite de Vignats, Dame! Je crois connaistre vostre nom, ne seriez vous pas la tendre et douce de ce cher Bulvaï?


Enfin une présence féminine dans ce froid brumeux. Une noce blanche que ce serait. Bulvaï avait bien de la chance d'avoir si belle fraicheur pour mie. Ils étaient donc quatre a bavarder tranquillement, toue nervosité ayant quitté Alcalnn, sûr qu'il était du bon choix qu'il faisait. Soudain un furtif passa et alla directement s'assoir dans l'église abbatiale. Tsss. Le Perplexe se voulait discret. Alcalnn était tenté d'aller l'en tirer de là mais il se doutait que ce dernier, dans sa retraite du monde, voulait être présent mais tranquille. Le dernier mariage, qui avait été celui du Duc, s'était assez mal déroulé. Déjà ils avaient été complètement défaits par une bouteille trop forte pour eux. Par la suite, la mariée, peu commode, le Chat en savait quelque chose, y avait rajouté son grain de sel... Le sel et l'alcool donne un mauvais mélange c'est bien connu.

Mais une silhouette pleine de prestance s'avançait vers eux d'un pas tranquille de celui qui a présidé a la destiné des hommes. Maxime, Champion du Poitou, tendait vers eux sa monture. Débarrassé comme les autres d'icelle il vint les saluer:


-Salut à vous tous frères ! Et salut à vous aussi Dame de notre frère Bulvaï !
Comment allez-vous par cette belle journée ?


-Bien le bonjour Frère! J'espère que vous plaisantez en disant belle journée... car il fait un froid a pierre fendre!
dit il en riant Mais nous survivons et vous allez pouvoir gouter de nostre hospitalité et de nos chaleureuses paroles pour vous prémunir contre ce maudit froid! l'invita t il a les rejoindre. Finalement on s'y faisait a se froid... Les Normands n'étaient ils pas venu de plus au Nord encore?
En parlant de Normand, en bleu, a croire que tous s'étaient donné le mot, voilà qu'arrivait l'un de leur plus illustre représentant:


-Alcann, voilà un grand jour pour toi merci de m'y avoir convié! lanca t il avant d'enchainer: Bonjour à vous, je me présente Keur de Bienfaite Vicomte de Thorigni

-Je suis heureux que tu es pu te libérer. Pas la peine de me remercier, tu vas vite le regretter vu que nous attendons toujours la mariée pour pouvoir nous réchauffer dans l'église abbatiale! Mais dis moi plutôt, comment as tu trouvé tes terres de Thorigni ? Car depuis tout ce temps que tu t'y es retiré c'est qu'elles doivent avoir un sacré charme!
L'ancien Duc de Normandie semblait bien se porter. Il lui faudrait lui aussi trouver femme prochainement...
Alcalnn Blackney
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Anya le Sam 22 Nov - 16:26

Lodania venait de quitter la chambre de Nennya, les bras chargés de fleurs. En arrivant près de la Chapelle, elle vit que bon nombre d'invités étaient là, autour de l'homme du jour.

Quelle ne fut pas sa surprise en voyant son parrain. Elle déposa les fleurs, et s'approcha du Vicomte.
Elle ajusta sa robe et ses cheveux. Elle était un peu intimidée par tout ce monde qu'elle ne connaissait pas.


Hum... que vois-je, un beau blond ??

Elle retint un rire et planta un baiser sur la joue de Keur, puis regarda le futur marié.

Messire Alcann, vous n'allez point mourir gelé... votre douce et tendre ne devrait pas tarder.
Mais comme le dit si bien mon frère, les jolies femmes doivent se faire attendre... et ... elle sait se faire attendre !!


Elle éclata de rire. Puis, se mettant à côté de son parrain, elle se présenta aux autres invités, leur faisant une révérence.

Bonjour, Messires... Lodania de Puycharic, soeur de Messire Bulvaï d'Austrasie, Seigneur de... elle marqua une pause. Elle avait oublié seigneur de quoi... bref, elle reprit, rougissant un peu, et filleule du Seigneur de Bienfaite, ci-présent.
A mes nombreuses heures perdues, je suis aussi Dame de compagnie de Dame Nennya.

Elle remarqua aussi la présence de Kali. Elle irait la voir après avoir mis les fleurs à leur place. Il fallait que tout soit prêt avant l'arrivée de la mariée. Elle aurait bien le temps de discuter avec les invités, une fois la cérémonie terminée.
Anya
Anya

Nombre de messages : 74
Localisation : Bayeux
Titres : Infirmière, Serpilleuse, Conseillère Municipale, Dame de Compagnie de Nennya
Date d'inscription : 20/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  joel. le Sam 22 Nov - 16:56

[Avranches]

Le chant du coq réveilla Joel, qui, une fois n'est pas coutume, ne râla pas contre ce maudit volatile qui le réveillait tous les matins. Il avait prit la resolution de ne pas râler cette journée pour ne pas froisser d'autant plus sa tutrice à son égard. Au vu des derniers évènements, il n'était pas dans ses bonnes grâces et pour une fois il serait discret lors de ce mariage surtout que la dernière fois qu'il avait assisté à un rite aristotélicien, il avait dérangé toute la cérémonie avec une sortie assez pathétique à vrai dire même si il avait trouvé qu'il avait beaucoup de panache ce jour là...

Il se prépara donc et prit ses vêtements les plus chauds pour le voyage et pour se prémunir à une attente dans l'abbaye. Il sortit donc de la ville d'Avranches, sous les saluts des maréchaux, au commande de sa charette, transportant toujours quelques tonneaux pour le cas où il n'y aurait plus de réserve. Ils pourraient aussi lui servir de cadeau de mariage. Il avait l'habitude de faire ce voyage qu'il avait déjà entreprit plusieurs fois. Le temps était gris et froid comme à l'accoutumée en cette saison. Joel, qui était dans ses pensées, sentait une appréhension monter en lui au fur et à mesure qu'il avançait dans la campagne Normande.

[Vignats]

Au bout de quelques temps, Joel arriva en vue de Vignats. Il avait rencontré en route quelques cavaliers qui se dirigeaient eux aussi vers ce domaine et il se douter qu'il allait les voir au mariage. Il arrêta la charette à l'entrée de la forteresse, là où un garde lui indiqua de la mettre afin de ne pas gêner le passage pour le mariage. Il finit donc son chemin vers l'Abbaye à pied.

Il aperçut, non loin de là, un petit groupe de personnes qui étaient fort bien habillé, il y avait pour sûr le Vicomte Chat et quelques uns de ses invités. Il se frota pour enlever toute salissure sur ses vêtements qui étaient forts modestes mais neuf, ce qui donnait à Joel une pas trop mauvaise allure. Heureusement... Il s'approcha du groupe et reconnu Alcalnn et deux ou trois Normands qu'il avait déjà vu à Rouen.

B'jour.. euh Bonjour Mesdames et Messires.

Il salua toutes les personnes présentes et se présenta lui même.

Je me présente, Joel, élève de Dame Nennya et Lieut'nant d'la maréchaussée d'Avranches.

Il se tut ensuite, laissant les conversations reprendre tout en se demandant qu'elle attitude aurait sa tutrice envers lui.
joel.
joel.

Nombre de messages : 73
Localisation : Avranches
Titres : Préfère être rien du tout, c'est moins contraignant
Date d'inscription : 29/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Aidan le Sam 22 Nov - 18:36

[Vignats]
Aidan arrivait à son tour. Bien couvert dans un long manteau au couleur d’Etreham, il n’y avait cependant aucune trace du blason de l’ancienne baronnie. Rollon avait tenté, en vain, d’arranger les cheveux couleurs de blé de l’ancien baron et les quelques réussites du vieil homme disparaissait de plus en plus à chacune des bourrasques de vent frais qui se heurtaient contre la silhouette du jeune garçon de onze hivers.
Le blondinet avait encore prit quelques centimètres, et la dure vie qu’il menait depuis qu’il eut appris qu’il était déshérité semblait le muscler de plus en plus.
Lui donnant peu à peu, lentement mais surement, la carrure d’un homme.
Il se frictionna les mains, après avoir soufflé dedans, pour se réchauffer. Il était habitué à la fraicheur de la Normandie, mais en cette matinée elle semblait bien plus glacée.
Heureusement, pour lui, il arrivait à destination.
Le fils de Julik se fit conduire jusqu'à l’Abbaye, personne ne l’avait remarqué mais le jeune garçon s’élança à travers les quelques personnes pour saluer le Vicomte à sa façon. Il ne lui sauta pas dessus, s’arrêtant juste avant. Les joues rougies par le froid, le garnement semblait être plein d’énergie.

Bonjour Alcaaaaaaaaaalnn ! Si Dame Nennya m’avait pas prévenu, j’aurai pas été informé de votre mariage. En plus ca fait longtemps qu’on s’est pas vu. T’as vu des choses intéressantes depuis que tu es part…

Un regard autour de lui, lui rappela qu’il ne s’était pas présenté. Il scruta les visages des personnes présentes, il en avait déjà aperçu certains mais pour la plupart c’était de parfaits inconnus.

Bonjour je suis Aidan ! Le fils de Feue Julik, baronne d’Etreham, et Feu Celarion dict le loup, Seigneur de Guisancourt. Pour l’instant je suis l’assistant de Dame Nennya à l’ambassade de Bretagne. Mais aussi « écuyer » d’Alcalnn et élève de Tonton Cronos.

Il fit un signe à son copain Joel, qui semblait anxieux. Il ne comprit pas mais au moment où il allait lui demander il aperçut son oncle Nith. Il allait s’exclamer « Tonton » quand il aperçut l’expression du visage du duc. Finalement, il ne fit rien…il irait le voir plus tard, ca faisait longtemps. Le garçon à la chevelure de blé se retourna.

On attend qui encore ?

Aidan

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 17/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Eloin le Sam 22 Nov - 18:40

Un nouveau voyage, le premier avec son aimé depuys qu'il estait devenu son époux. Elle estait heureuse de voyager à ses costés, mesme s'il avait fallu de longues heures de discussions pour qu'il accepte de l'accompagner, luy qui n'avait jamais été habitué à cottoyer des nobles et qui préférait la compagnie de leurs amis roturiers de Montmirail. Mais il luy avaict faict ce plaisir, parce qu'il l'aimait, et elle en estait assez fière. Elle luy avaict donc fait une promesse : ce serait son dernier voyage durant sa gestation, hormis si la duquessa la mandait d'urgence près d'elle. Ce qui luy restait de semaines à porter son enfant -ou ses, vu le doute qu'il avait été fortement confirmé par son amie Lysesl-, elle les passerait avec son aimé, dans leur maison du village mainois, près de leurs amis. Des amis que sa fonction de chambellan l'avait amenée à délaisser un tant soit peu, et elle en éprouvait une certaine culpabilité.
En ce jour, pourtant, elle avaict décidé de laisser ses ennuis de costé, afin que de pouvoir assister en toute quiétude au mariage de la chambellan de Normandie, dame qu'elle appréciait grandement.
Ils descendirent de scelle et confièrent leur monture à un page, puys se laissèrent guider vers l'abbaye dépendant du domaine de Vignats, se tenant par la main, observant les paysages normands qui s'offraient à eux en cette froide journée de novembre.
Eloin
Eloin

Nombre de messages : 10
Age : 31
Localisation : Près d'Elianor, et de la Guyenne...
Titres : Dame de Chérancé
Date d'inscription : 10/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Muad_dib le Sam 22 Nov - 19:55

Comme a son habitude l'archevêque de Rouen avait un peu de retard, lui qui souhaitait arriver le premier voila qui était raté. Il logeait pourtant dans l'abbaye du domaine de Vignats depuis quelques jours mais rien n'y faisait il ne serait décidément jamais a l'heure. Trottinant gaiement et maladroitement jusqu'à la chapelle ou aurait lieu la cérémonie, le père arriva quelque peu essoufflé et observa les personnes présentes. Aucun signe de la mariée c'était déjà ca, il n'était pas trop en retard en fin de compte.

Avant d'entrer il avait prit le temps de remettre un peu d'ordre dans sa tenue de cérémonie au couleurs archipescopales et de nettoyer la grosse pierre qui ornait son anneau.
Après s'être raclé la gorge il se décida a faire son apparition afin de saluer tout le monde avant de prendre place derrière l'autel.
Une fois les portes derrières lui le premier aumônier de France toussota pour attirer l'attention puis s'inclina avec respect devant la noble assemblé.

Bien le bonjour a tous, veuillez pardonner mon retard mais une dégustation de calva a eu raison de moi hier au soir et mon réveil fut plus laborieux que prévu.
Muad_dib
Muad_dib

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  kalimalice le Sam 22 Nov - 19:57

Kali regardait tous ces gens qui arrivaient, elle ne les connaissait pas .Apparemment tous des hommes de la licorne. Endroit ou finalement elle connaissait peu de monde si ce n’est feu Guillaume leur grand maitre .Pourtant bizarre on disait bien dans le royaume que la ou se trouvait un licorneux ,se trouvait une dame blanche

Salut à vous tous frères ! Et salut à vous aussi Dame de notre frère Bulvaï !
Comment allez-vous par cette belle journée ?


Kali fit un signe de tête pour acquiescer de son appartenance oui c’est comme cela qu’elle le voyait, lui appartenir n’étais ce pas ce qu’elle voulait.
Elle décrocha un sourire à l’homme .


Bonjour messire vous avez raison je suis bien la dame de votre frére Bulvaï .Je vous remercie je vais bien ,en cette fraiche mais splendide journée

Puis le marié fit qu'elle connaissait peu

Bienvenue à l'abbaye Sainte Marguerite de Vignats, Dame! Je crois connaistre vostre nom, ne seriez vous pas la tendre et douce de ce cher Bulvaï?

Kali s’avança vers l’homme ,le suzerain de son homme ,elle fit une révérence .Elle ne se faisait encore pas à l’idée d’être noble et au même rang qu’eux .

Merci de votre accueil ,effectivement je suis la tendre et douce de votre vassal .Je dois dire que j’aime entendre ce genre de compliment .
Je suis heureuse d’être parmi vous pour cette union .Mais je me demende ou se trouve mon homme ,je ne l’ai pas encore vu ?


Kali se recula un peu laissant la place à ceux qui venait saluer le Roy de la journée .Elle vit Lodania les bras chargé de fleurs pour décorer l’abbaye .Il y avait bien longtemps que kali n’avait pas rencontré la sœur de Bulvaï .
Elle se verrait plus tard la journée ne faisait que commençait
kalimalice
kalimalice

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Alcalnn Blackney le Sam 22 Nov - 20:36

On commençait a avoir les orteils engourdis par le froid... Rah elle savait se faire désirer. Mais l'heure n'était pas à se plaindre puisque bientôt, il l'espérait, sa douce ne tarderait pas et Monseigneur Muad_Dib arriverait pour les faire entrer...

La jeune fiancée de Bulvaï était particulièrement charmante:


-Merci de votre accueil ,effectivement je suis la tendre et douce de votre vassal .Je dois dire que j’aime entendre ce genre de compliment .Je suis heureuse d’être parmi vous pour cette union .Mais je me demande ou se trouve mon homme ,je ne l’ai pas encore vu ?

-Tiens c'est une bonne question que celle là... Je pense que comme il n'est pas encore là il doit être avec ma mie... Rien de très étonnant à cela, parfois je me demande si il ne sont pas le même doigt d'une même main...


Un vent de folie souffla sur la petite assemblée quand un furie alla embrasser la joue du Vicomte de Thorigni. Ce n'était autre que la jeune compagne de sa douce et si elle était là c'est que sa tendre était en chemin... Du moins tous l'espéraient. Elle les rassura:

-Messire Alcann, vous n'allez point mourir gelé... votre douce et tendre ne devrait pas tarder.
Mais comme le dit si bien mon frère, les jolies femmes doivent se faire attendre... et ... elle sait se faire attendre !!


-Ça pour savoir se faire attendre... elle se fait attendre... tout comme le prélat! Mais baste n'est ce pas un jour joyeux que mesuis?


Un peu plus et on allait finir par croire qu'il était un vieux crouton bougon avant l'heure...Surtout face aux jeunes yeux du petit Joel, fils de Moldar de Jersey, un futur preux Normand...

-Approches donc Joel! Mes amis, voici le fils d'un bon ami a moi qui nous a malheureusement quitté bien trop tôt. Retenez bien son nom car bientôt, je n'en doute pas, toutes vos damoiselles et touts les baladins, lui courront après!


Et avec un peu de chance, le Vicomte aurait en lui un bon et fier vassal! Après avoir bien sur été escuyer dans sa mesnie, pour sa femme, ce qu'il lui proposerait dès la fin de la cérémonie... Pour pouvoir affronter l'autre grand espoir du Vicomte, le fils de deux de ses amis eux aussi défunt... A croire que la Normandie ne faisait que des orphelins... Il chassa loin de lui cette idée...

-Bonjour Alcaaaaaaaaaalnn ! Si Dame Nennya m’avait pas prévenu, j’aurai pas été informé de votre mariage. En plus ca fait longtemps qu’on s’est pas vu. T’as vu des choses intéressantes depuis que tu es part…


-A croire que nous allons tous passer pour de vieux grincheux car voilà le concurrent direct de Joel... Alors Aidan, tu viens seul? Où est passé mon vieux mentor? Tu ne l'aurais pas laisser dormir trop longtemps à Yvetot dis moi? Nous n'attendons plus que le prélat et ma douce...


Quand à lui il serait son prochain escuyer si Aristote, et le caractère de co.. euh de Breton de l'enfant, le voulait... Mais voilà qu'arrivait une noble Dame, qui semblait elle aussi attendre un heureux évènement, avec son tendre et doux qui semblait mal a l'aise. Alcalnn les appela:

-Venez donc Dame et Sire! N'ayez pas peur, si il y a bien un Duché où le protocole n'est pas une règle en soi, c'est la Normandie! Mais laissez moi me présenter, je suis Alcalnn Blackney l'heureux futur marié gelé d'aujourd'hui!

Soudain sortit de l'Eglise abbatiale, un Prélat tout embué... Visiblement, et il le confirma, il avait un peu trop abusé des douceurs normandes...

-Bien le bonjour a tous, veuillez pardonner mon retard mais une dégustation de calva a eu raison de moi hier au soir et mon réveil fut plus laborieux que prévu.

-Monseigneur! Ravi de vous voir! Nous allons enfin pouvoir entrer et nous réchauffer quelque peu dans l'église!
Alcalnn Blackney
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Bulvaï le Sam 22 Nov - 20:40

Quittant la chambre au manoir, ils prirent le chemin de l'abbaye, la distance n'était pas longue mais le petit vent frais qui soufflait en cette saison faisait frémir la mariée, du moins c'est ce que pensait l'écuyer, à moins que ce ne fut l'émotion ... Ils marchèrent bras dessus bras dessous, elle était heureuse de rejoindre son chat alors que Bulvaï n'était pas très à l'aise ; c'était la première fois qu'il amenait une jeune fille à l'autel, et à part Lodania si elle se décidait à se marier un jour, à condition qu'elle déniche la perle rare, il était à peu prés sur qu'il n'amènerait pas une autre jeune fille à l'autel. Pour Nennya c'était différent : entrés pratiquement ensemble dans l'Ordre de la Licorne, ils étaient toujours fourrés ensemble et une complicité sincère, une profonde amitié les unissaient. Il avait trouvé la demande de la jeune femme curieuse, l'amener à l'autel... pourquoi lui d'abord ! mais il s'était bien rendu compte que cela ferait énormément plaisir à Nennya et qu'il ne pouvit la décevoir. C'était la seconde fois qu'elle l'honorait, la première fois avait été la seigneurie de Saint Georges en Auge et en épousant Alcalnn, elle devenait la suzeraine de son frère, cette pensée fit sourire l'écuyer.

Arrivés aux portes de l'abbaye, l'écuyer marqua un temps d'arrêt, pour permettre à la jeune femme d'ajuster ses vêtements avant d'entrer.


Voila soeurette, un peu d'émotion dans la voix. En sortant d'ici, tu seras l'épouse de mon suzerain, ça va me faire drôle, j'espère qu'on pourra toujours rire et s'amuser ensemble car au fond de mon coeur, tu seras toujours ma soeurette.

Il déposa une bise sur la joue et entra dans l'abbaye, les gens venaient d'entrer et chacun avait prit place devant les bancs, Alcalnn près de l'autel


Dernière édition par Bulvaï le Sam 22 Nov - 21:12, édité 2 fois
Bulvaï
Bulvaï

Nombre de messages : 52
Titres : Seigneur du Boschel
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Muad_dib le Sam 22 Nov - 20:48

Avec un sourire le prélat romain qui se tenait en haut du parvis ouvrit les portes et se précipita pour faire sonner les cloches, malgré son dos douloureux c'était un petit plaisir qui le réjouissait toujours autant



((( Bing ))) (((Bong))) (((Bing)))



Épuisé mais ravis comme un gosse ayant fauché un pot de confiture l'archevêque se plaça derrière l'autel et y posa son lourd et volumineux livre des vertues. Le pauvre homme qui n'avait pas un écus regretta alors de ne point avoir de terres lui permettant de s'offrir quelques cadeaux comme un livre plus léger et surtout tout enluminé. A la place de cela il se traînait le gros exemplaire qu'on lui avait remit a la fin de son séminaire primaire. Du moins si on ne lui avait pas remit le père se l'etait plus ou moins approprié; un péché dont il s'était déjà confessé.

Suivant son invitation les gens commençaient a entrer et a se placer sur les bancs de bois qui occupaient l'édifice.
Muad_dib
Muad_dib

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 12/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Bulvaï le Sam 22 Nov - 21:16

Après les cloches qui avaient invités les convives à entrer dans l'abbaye, la mariée accompagnée de son seigneur servant pénétra à son tour et remonta l'allée passant au milieu des bancs. Bulvaï saluait les gens d'un signe de la tête
accompagné d'un sourire pour les gens qu'il connaissait comme Nith,
Macks. L'écuyer était d'ailleurs étonné de ne pas voir plus de
licorneux, ce mariage ce n'était pas le mariage d'un licorneux mais de
deux puisqu'Alcalnn et Nennya faisait partie de l'ordre royal, mais
peut être que les autres étaient sur le chemin et qu'ils franchiraient
la porte de l'abbaye très prochainement.
Bulvaï et Nennya avançaient
doucement remontant l'allée en direction de l'autel où attendait
Alcalnn et le prêtre. Tout en marchant, l'orléanais aperçut Kalimalice
sa compagne, elle avait réussit à se libèrer de ses obligations et il
en était ravi, cela faisait assez longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu.


Encore quelques pas ... l'autel.

Lodania
avait arrangé des fleurs tout autour de l'autel malgrè l'hiver, saison
où il était relativement difficile de fleurir un lieu, sa soeur s'était
surpassée, d'ailleurs où était elle ? L'écuyer la chercha rapidement du
regard et voyant les invités normands des mariés, il se rappela que sa
soeur voulait lui présenter quelqu'un, un homme probablement, l'élu de
son coeur ! Bulvaï espèrait qu'il serait de bonne constitution, Lodania
était une amoureuse de la vie, elle avait la fougue de la jeunesse, son
prétendant devait être solide et conciliant, la pensée de voir Lodania
courir partout en Normandie avec son prétendant derrière elle fit
sourire l'écuyer, mais son sourire disparut alors qu'il ne restait plus
que deux pas pour arriver à l'autel. Un pas. La mariée était à l'autel.


L'écuyer se tourna vers elle puis la prit doucement dans ses bras.

Voilà ma soeur, sois heureuse.

puis se tournant vers Alcalnn

Al
mon frère, mon suzerain, ce fut pour moi un immense honneur que de
t'amener ta fiancé à cet autel. Je vous souhaite tous les bonheurs du
monde.


L'écuyer s'inclina devant Alcalnn, il aurait
bien voulu lui donner à lui aussi l'accolade mais il ne connaissait pas
le protocole en la matière, d'ailleurs il se demandait même s'il avait
bien fait de féliciter les futurs mariés avant la bénédiction du
prêtre. Il recula de quelques pas puis alla rejoindre la place que
Kalimalice lui avait réservé près d'elle, il y avait même de la place
pour Lodania. Il sourit à Kalimalice et se frotta les mains, c'est vrai
qu'il ne faisait pas chaud dans cette abbaye.
Bulvaï
Bulvaï

Nombre de messages : 52
Titres : Seigneur du Boschel
Date d'inscription : 14/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Zalina le Sam 22 Nov - 21:40

Nouvelle lettre de Nennya. Décidément elle y tenait à sa présence à ce mariage.
Pourquoi ? Aucune idée. Elles ne sont pas si proches que çà et la Peste n’est pas connue pour être une personne sociale, surtout lors des mariages. Déjà les mondanités n’étaient pas sa tasse de thé. Mais alors les mariages…
Tout aurait peut être été différent si à son retour de Bretagne, la jeune femme avait retrouvé son amant dans un Eglise pour l’épouser comme elle l’espérait, au lieu de l’y retrouver pour l’enterrer. Depuis, voir les amoureux convoler en justes noces lui rappelait toujours de mauvais souvenirs qu’elle tentait depuis des mois d’ensevelir.
Continuer de se battre, toujours, sans rien attendre des autres et de la vie, jamais. Et surtout ne plus s’attacher. Enterrer ses proches était trop épuisant et elle n’avait plus la force nécessaire. Passer sa vie sur les routes aidait bien. Elle ne buvait jamais avec les mêmes personnes deux soirs de suite. Beaucoup connaissait son nom, aucun ce qui se cachait derrière.

Sauf que là… Mariage de deux Licorneux…
Elle avait fait un effort pour assister à celui de Nith et d’Akane, elle devait en faire un aussi pour Nennya et Alcalnn.
Pour faire plaisir.
Pour être là. Ne surtout pas infliger aux autres la douleur du vide et de l’absence. Elle ne savait que trop bien combien cela faisait mal.
Puis ce serait une bonne occasion de faire une petite pause dans les dossiers à traiter.
Alors direction la Normandie !

Zalina laissa l’escorte du Roy et de sa Cour sous la surveillance d’Ethan et enfourcha sa jument. L’Ecuyer gérait déjà tout de main de maître depuis déjà des mois. Il ne devrait pas y avoir de souci avant son retour. Bien que l’approche du Poitou la rendait nerveuse. L’altercation avec les Libertad en Limousin n’arrangeait pas les choses, le comportement du Comte Poitevin non plus.
L’invitation parlait de l’Abbaye Sainte Marguerite de Vignats. Restait qu’à trouver l’endroit.
Finalement, elle tomba rapidement dessus, presque, totalement même, par hasard. Heureux hasard qui lui permettait d’arriver tout juste au moment où les cloches retentissaient. Elle n’était pas en avance et n’aurait pas le temps de se changer. Cela dit, même avec du temps, elle n’avait rien d’autre à se mettre que ces braies et sa chemise de voyage.

C’est donc en toute simplicité, sans robe ni bijou autre que sa cape azur brodée de la Licorne, qu’elle entra dans l’édifice. Un signe de croix et un rapide coup d’œil plus tard, son regard se porta sur Nith. Il semblait apprécier autant qu’elle les places du fond. Discrètes et près de la sortie. Le meilleur emplacement, en toute circonstance. Elle saluera les autres un peu plus tard. Pour l’heure, tous ne devaient voir que les futurs mariés.
La Peste se faufila au coté du Chevalier, perdu dans ses pensées, et posa une main sur son épaule. Un simple signe de tête pour le saluer et un regard comme seule conversation. Allez savoir pourquoi, les Ecuyers Licorneux ont la langue bien pendue, les Chevaliers du même Ordre ne parlent qu’en échangeant des regards. Les mots restent bien superflus quand tous savent ce qu’il y a à faire.
Elle s’assit, emmitouflée dans sa cape et attendit le début de la cérémonie.
Zalina
Zalina

Nombre de messages : 5
Age : 31
Localisation : Ca interesse quelqu'un ?
Titres : Dame... de plusieurs choses
Date d'inscription : 22/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Nennya Blackney le Sam 22 Nov - 22:51

[Domaine de Vignats]

Nennya sortait enfin de son antre, elle n'avait plus peur, en marchant aux côtés de son frère et de Lyra, elle prenait de plus en plus d'assurance.
Elle leva les yeux, de la neige commencait à tomber, signe du destin peut être une nouvelle fois. Bulvaï était silencieux, elle réfléchit sur cette rencontre décisive dans sa vie, il était devenu son frère dans l'ordre, il allait devenir son vassal par alliance. Mais il était bien plus pour elle, il faisait partie de ces hommes qui l'entourait et la choyait, elle l'aimait tendrement.


[L'abbaye]



Les pas se faisaient pressants, Nennya, et son frère parcouraient les couloirs de l'édifice. Elle avait un pas assuré, Bulvaï prononca les mots justes, elle le rassura d'un baiser sur la joue.

-Bulvaï, je t'aime, tu es ma famille presque mon sang, et je suis reconnaissante tous les jours qu'on m'est donné une personne comme toi dans ma vie.

Les portes s'ouvrirent pour laisser place à la mariée, la chapelle de l'abbaye avait été décoré soigneusement par Lodania, des fleurs parsemaient le parcours de Nennya. Dans sa robe scintillante, son mantel bleu roy, elle avancait vers son futur époux. Alcalnn Blackney était de ces hommes noble de coeur, elle l'avait perçu dès leur première rencontre en Bourgogne.Il avait parcouru la moitié du Royaume pour elle, ce n'était point signe du hasard. Elle l'avait aimé depuis le premier jour, elle seule savait qui il était.
En se rapprochant de lui fermement accroché au bras de Bulvaï, elle eut une pensée pour Puce.
Ses yeux d'un bleu profond était le reflet de son âme pure, ils inspiraient confiance. Qui aurait cru que la petite pupille du preux Blackney deviendrait sa femme et la mère de son enfant. Elle n'avait plus d'hésitations, son avenir c'était lui et leur enfant.

En remontant la petite allée de la chapelle, elle put voir les convives qui avaient eu le courage de se déplacer par un froid glacial, des personnes qui comptaient pour elle et le chat de Montgommery. Joel était venu, en froid avec celui ci, Nennya ne savait pas comment lui parler, pourtant Moldar qu'elle avait vu en rêve lui avait dit qu'il avait encore besoin de sa présence, la jeune femme l'aimait comme son fils. Le jeune Aidan était à côté de lui, il avait devant lui un bel avenir selon la Chambellan. Les Licorneux étaient là en masse, elle eut un sourire pour chacuns, s'empêchant de hurler "Justice, bravoure et honneur". Nith avait fait le déplacement, son parrain si peu jovial et mystérieux, il voyait en elle qu'une jeunesse mal placée...elle regrettait cette opinion et espérait un jour qu'ils s'apprivoisent. Eloin était là, en charmante compagnie, son ventre s'arrondissait, Nennya se sentait proche de cette femme, par leur travail et aussi par leur vie.Kali était là, Bulvaï la regarda avec tendresse, la jeune femme croyait dur comme fer que son frère se remarierait un jour et cette resplendissante dame blanche lui semblait tout destinée. Jossc avait fait le déplacement avec son époux Reaver, des modèles pour la jeune femme qu'elle était encore, il formait un couple idéal.Le très noble Keur était aussi présent, c'était un homme bon et juste, lui aussi faisait office de modèle pour le chambellan de Normandie.

Les derniers regards de Nennya furent pour Lodania qui se tenait devant, cette femme était un don du ciel, elle avait peu d'entourage féminin mais elle était une exception. Enfin, Lyra, son amie, sa confidente, sa compagne de galère se tenait tout près de la mariée, elle avait encore tellement de choses à lui raconter, c'était elle qui l'accoucherait, elle lui mettait sa vie entre les mains.

Elle était à la hauteur de son aimé, la jeune femme était émue car l'enfant bougeait, cette descendance qu'Alcalnn avait ardemment désiré, elle lui offrait avec la plus grande des fierté.
Celle qui se tenait devant le Vicomte n'était plus une frêle pupille, mais une femme amoureuse, sûre d'elle même et de ses capacités.Les vitraux finement décorés de l'abbaye se reflétait sur la robe blanche de la belle Nennya, elle attendit les sages paroles de son Excellence Muad.
Nennya Blackney
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  kalimalice le Sam 22 Nov - 23:29

L’archevêque convia tous les invités qui se geler sur le parvis à pénétrer dans l’abbaye, kali ne se fit pas prier le froid la transpercer des pieds à la tête.
Elle prit la nef et s’installa pas trop prés des premiers bancs, mais pas trop loin non plus. Les cloches sonnaient. Les convives murmuraient les uns avec les autres, quand soudain le silence se fit .Kali se retourna pour regarder la porte et la, la vision fut féerique .Bulvaï conduisait Nennya à l’autel.
La mariée était resplendissante, mais son homme était pas mal non plus.
Lorsqu’ ils arrivèrent à sa hauteur, ses yeux rencontrèrent les siens, mais Bulvaï ne quitta pas l’allée des yeux, marchant d’un pas fier de conduire cette femme au bras de l’homme qui allait devenir son mari, cette femme qui représentait plus qu’une amie.
Arrivé devant l’autel et après avoir remis celle qu’il considérait comme une sœur à son suzerain. Il vint la rejoindre vers la place qu’elle avait gardé pour lui .Il lui sourit se frottant les mains .Son cœur battait fort et s’approcha pour lui murmurer


Bonjour mon cœur ,heureuse de te voir .
kalimalice
kalimalice

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Ayumi le Sam 22 Nov - 23:36

[Saint Eustache]

Rentrée ce matin de mission, Ayumi avait galopé jusqu'à ses terres pour se préparer, le mariage de son amie Nennya, dire qu'elle allait être en retard! Sûre qu'ils commencaient à avoir l'habitude mais tout de même.
Sophie rentrée sur les terres de Saint Eustache avait préparé un bain et la robe de la jeune femme.
Pendant ce temps le vieux francis bichonnait la jument aile de corbeau. Qu'elles soient toute deux présentables pour le mariage du témoin de son ancien mariage tout de même!

Après le bain, la nippone s'assit devant sa coiffeuse et se coiffé d'une simple demi queue de cheval attaqué par les barettes en or que Nennya lui avait offert la jour de son mariage, frange bien coiffée, quelques mèches rebelles mais peu importe, elle n'arrivait jamais à les dompter complètement.
Pour sa toilette, Sophie avait posé une robe de deux tons crèmes à plusieurs voilages.des épaules jusqu'au dessous de sa poitrine c'était un tissus d'un crème foncé bordé par quelques brodures dorés en dessous un ton plus claire servait de voilage/jupon s'ouvrant sur le milieu sous la ceinture pour laisser paraitre le deuxième et réel jupon de la même couleur que le haut de la robe.
Somme toute, une robe assez sobre, les manches s'arrêtait au coude et était de la couleur la plus claire. Elle passa autour de son cou son croissant de lune argenté habituel avant de passer par-dessus sa cape noire à la lune blanche.

Jument bichonnée et préparée, elle partit au trot jusqu'à Vignat, passant par quelques séries de galop tout de même.

[Vignats]

Enfin arrivée sur les terres de son amie, qui plus est non loin de l'abbaye, elle chercha où mettre sa jument au chaud, elle trouva une bonne soeur qui l'y aida avant de lui indiquer où se trouvait les autres invités.
Déjà le marié était en place, un brin anxieux vu son expression, Aidan, Jossc, Keur, Nith, bref quelques connaissances. Quand elle passa près du fils de Celarion, elle lui colla une légère tatane derrière la tête ni vu ni connu et s'approcha d'Alcalnn, sourire aux lèvres, ses yeux émeraudes pétillant de malice et de joie.

"Eh bien messire, il me semble que ce jours vous appartient. toutes mes félicitations, vous avez choisis une trés belle épouse."

Ben oui..pour une fois qu'elle fait ça dans le protocole...comment ça elle est moqueuse? Roooh, jamais content j'vous dis! 'Fin bref, la mariée arriva magnifique, elle ne sembla pas la remarquer tout de suite. Elle entra donc à la suite et s'installa dans l'abbaye pour écouter la cérémonie, veillant sur le petit couple depuis sa place.
Ayumi
Ayumi

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mariage de Alcalnn et Nennya: le vendredi 22 Novmebre 1456

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum