[Rp] Aurevoir CorbelleS

Aller en bas

[Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Nennya Blackney le Dim 6 Fév - 12:55

Il y a des jours où ne souhaite pas se lever et ce fut le jour du dernier aurevoir à Mitijo et Berthilde. Elle passa sa main à ses côtés, Alcalnn était déjà parti aux devants, surement accueillir les quelques amis qui viendraient sur la plage. Une voix lui fit ouvrir les yeux en grand :

Lève toi c’est le jour de mon enterrement


Pfff, comme si elle le savait pas Mitijo, visage de taiseuse était penchée sur son minois et lui criait aux oreilles qu’il était l’heure de lever, la toquée ronchonna, rabattant la couverture sur elle :

Non je n’irais pas !

C’était dit, Blackney n’irait pas, elle ne voulait pas leur dire aurevoir, toute façon, mère et fille restaient auprès d’elle. Une autre voix se fit entendre, qui n’était pas celle des corbelles, doucement, elle sentit les plis de la couverture se resserrait sur elle, un chuchotement :

Maman maman

Bonbon rose avait décidé également qu’elle se lèverait, la petite n’osait venir encore plus embêter sa mère, elle sentait bien qu’elle n’était pas normale ces derniers temps. La Duchesse se leva, embrassa sa fille et commença cette longue préparation, non qu’elle soit affublé de nombreux artifices ostentatoires, c’est juste que la force lui manquait, devant le miroir ce n’était pas Nennya, mais une tout autre personne. Après avoir ajusté sa toque, elle se rendit auprès de ses gens, qui avaient été réquisitionné.

Est-ce que les fleurs sont prêtes ? Mon mari est il déjà sur la baie?

Une meschine lui répondit clairement, ne savant réellement si elle parlait à la vicomtesse à une pauvre femme perdue :

Les fleurs ont été disposés comme convenu, vostre mari se trouve au port

Satisfaite de la réponse, Nennya se dirigea vers la sortie, ses pas étaient au ralenti. Qui voudrait aller à l’hommage fait à sa cousine et sa filleule ? Respirant profondément, Nennya ne s’aperçut pas qu’elle était déjà en vue du sable. Le sable…mouvant…tordant…il aurait du la prendre elle aussi.

Allons fait pas cette tête d’enterrement! fit la voix de Mitijo

Levant les yeux au ciel, la Duchesse se demandait jusqu’à quand elle entendrait la voix des morts. Approchant de son époux, elle demanda :

Tout est prêt, nous avons plus qu’à accueillir les gens mon chat






_________________
avatar
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  stephandra le Dim 6 Fév - 13:31

Hommage au Mont...
Assise face à la mer, sur un rocher, azurs scrutant l'horizon, les flots, le ciel...Y a même pas un rayon de Soleil...Le temps est comme son esprit gris pour ne pas dire noir.

Elle a passé la nuit là, emmitouflée dans sa cape, à penser, repasser en boucle ses souvenances ...
Elle a pleuré, tant pleuré mais cette nuit elle s'est promis que les larmes ne viendraient pas se montrer en cette journée particulière qui s'annonce.

Nope! Même si sa gorge est nouée, même si son esprit est rempli de tristesse , même si son coeur saigne...Elle ne cédera pas aux flots de son corps qui souhaiterait longer ses joues pour mourir sur ses lèvres.

Déjà, tellement de personnes étaient tristes, et puis cela ne les ramènerait pas!
Profond soupir, Mitijo...Berthilde...
Son amie...Sa fille...

Stéph doit se montrer forte, pour elles mais également pour Nennya et Alcalnn...Mitijo était, est, sera...toujours particulière pour eux...Tout comme pour la Stéph même si c'est autrement.

Stéph connait le lien fort qui unit la famille Chat à la Taiseuse et au Moulin à Paroles...
Mais qui connait celui qu'elles avaient toutes les trois? Personne sûrement...Ou peu.

La jeune femme a subit la disparition des deux brunes, puis elle a gardé espoir de les revoir, puis y a eut ces p'tains de missives lui annonçant la mort d'une puis de l'autre.

Meurtrie, triste, désemparée, impuissante face à tout ça... Elle les aime...Mitijo comme une soeur...Berthilde comme une nièce...
Sentiment de perdre tout ceux qu'elle aime...
Sentiment de solitude intense...

Elle va écouter les silences de qui maintenant?
Elle va rire des bêtises de qui désormais?
P'tain, qu'elles vont lui manquer...En plus, tout, Yeap! Tous les endroits, lui fait penser à elles.

Bientôt d'autres vont arriver pour leur dire "au revoir"...
Bientôt Stéph ira les rejoindre...
Bientôt elle tentera au mieux de faire bonne figure...
Bientôt elle enfouira ses blessures au plus profond de son être.

Déjà, elle se prépare à tenir le coup...
Déjà, elle lance un dernier regard à l'immensité...
Déjà, elle sait qu'elle ira rejoindre la Toquée...
Déjà...Mais elle a mal!

Elle reste là, inerte, pensive, en attendant les autres...
Qui viendra?
Elle en sait rien, mais elle espère que ceux qui vont se pointer seront des amis sincères...
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Alcalnn Blackney le Dim 6 Fév - 14:27

Le soucis avec Nennya parfois, c’est qu’elle perdoit le sens des réalités. Dormir jusqu’à pas d’heure estoit possiblement une solution… Le manque de sommeil influoit beaucoup sur la santé mentale. A l’aube, il l’avoit laissée dormir tout son soûl, donc, préférant pour sa part s’aérer les idées. Descendant de la chambre, il évita de faire grincer les marches et le plancher. Une fois dans la salle du dessous, il prit sa vesture et l’enfila en priant le Très Haut que les grincements de ses vieilles articulations ne le trahissent point. Le réveil du tyranosorus rex seroit terrible…

Vincent, debout luy aussi, car tel estoit son devoir, avoit les cheveux ébouriffés, il ne manquoit plus qu’un peu de paille et on auroit dit qu’il avoit passé sa nuit avec des jeunes filles folieuses… mais le Chat savoit qu’il n’en estoit rien, en deuil luy aussi, de la jeunette Berthilde avec qui il avoit joué étant un brin plus jeune. Presqu’homme maintenant, il n’en deumeroit pas moins qu’il estoit aussi chagriné que son mestre, si ce n’est plus du fait de jeunesse et tendreté. En silence ils allèrent rompre le jeune matinal dans le tinel où le gueyt de nuit venoit de rentrer de sa dernière patrouille et celui du matin, attendoit dehors que le sergent donne l’ordre du départ. Tout le monde avoit appris la nouvelle, mais choix avoit ésté fait de se recueillir dans l’intimité.

Déjeunant sans trop de mots dire, guère que des banalités, Alcalnn taquinant Vincent sur ses réactions face à la presse féminine qu’il avoit connu en Artois récemment, ils finirent de remplir leurs estomacs de vin chaud et de pain frais pour descendre à la Porte du Roy, puis au Port, accueillir ceux qui souhaitaient participer à ce moment de souvenir. En chemin, ils virent les gens se presser pour la messe dominicale, où nul doute, le prêtre sauroit réconforter leur cœur et leurs angoisses sur la mort. La mesnie ducale, elle préféroit faire cela dans le cadre de la Baie, sous le patronage tout de même spirituel de la Merveille, qui domineroit et assureroit le sacerdoce universel nécessaire.

Au port, sur un rocher que la mer venoit de moins en moins lécher à mesure qu’elle se retiroit cédant au sable, il y avoit une Stéphandra, récemment reçue dans la mesnie, après diverses tribulations :

-Le bonjour Dame Stephandra,
fit Vincent. Alcalnn se contenta d’une simple main posée sur son épaule.

-Allons, debout, tu es toute transie. Vincent, va chercher un bol de soupe chaude.

-Monseigneur…
fit il en s’ecclipsant.

-Tu ne dois pas te laisser aller à la tristesse, mollesse comme tu le fais. On dirait un ermite de Judée ! Tu as des devoirs. Tu devra un jour les accomplir. Ce n’est pas en attrapant une compromission à la poitrine que tu pourra tenir tes promesses. Allez, debout deu Mouster !

Sous les paroles un poil rêches comme une planche mal équarrie, le Duc de Mortain espéroit faire naitre un sourire sur la bouche de Stephandra –qui pour il ne savoit quelles raisons on nommait Peau de Vache- grasce à sa bougonitude légendaire…
Sur ces entre-chat, Nennya arriva avec sa petite Hélène. Elle avoit quelques côtés de celle dont elle portait le nom.

-Tout est prêt nous n’avons plus qu’à accueillir les gens mon chat.

Il l’a pris sous son bras protecteur et répondit :

-Il ne manquera plus que le fantôme de Mitijo et Berthilde… dit il espérant détendre l’atmosphère.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  stephandra le Dim 6 Fév - 15:18

Main qui pose sur son épaule, Stéph regarde celui à qui elle appartient,
Bonjorn Vincent.

Mots qui suivent, un peu secs mais voilà tout ce qu'elle apprécie chez lui. Un bon coup de pied au cul aurait eut le même effet, il la connait un peu maintenant.

Pas besoin de plus pour voir Stéphandra se redresser rapidement, regard qui croise celui du Chat et sourire qu'elle lui offre.
Regard qui va ensuite à Nennya et Hélène, regard pas de mot... Dire bonjorn? Cela n'en est pas un.

Elle incline la tête et les suit en silence.
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Russo le Dim 6 Fév - 23:54

Mais quel était ce jour maudit où il fallait porter en terre la jeune Berthilde et sa maman. On aurait arraché et brûlé son manteau d'ours devant ses yeux que Russo n'aurait pas ressenti une plus grande injustice. Berthilde avec son collier d'oreilles d'écureuil qui l'appelait "Magister Dame Ours".... Berthilde qui savait où se cachait le dragon.

Soupirant, le regard las, ne voyant du Mont Saint Michel que la brume, le froid et le crachin, elle profita de la marée basse pour rejoindre le Mont à pied, déchainant sa haine du monde sur les crabes et les moules qui osaient croiser son chemin.

Russo ne connaissait pas la cause de la mort des deux Corbelles. Elle se demandait si Berthilde avait été mangée par le dragon, et si sa mère en était morte de chagrin. Elle le saurait bien assez tôt.

Portant une brassée de fleurs blanches, elle se présenta à la poterne, et à sa mine sombre et quelques gromellements, l'accès lui fut donné.
avatar
Russo

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Albine le Lun 7 Fév - 1:26

Après une chevauchée interminable, Albine revient au Mont. Point de pèche point de chasse ce jour. Elle tire sur la bride vigoureusement pour stopper le cheval épuisé par un rythme trop soutenu. Elle saute et marche un instant regardant la plage, les yeux dans le vide. Elle presse sa besace emplie de cadavre d'écureuils.

Les cheveux en pagaille, pourtant, elle s'en moque. Elle a revêtu sa cape en peau de vache et son collier d'oreilles d'écureuil, seule tenue qu'elle avait estimée convenable pour l'occasion.

Elle avance doucement le cœur noué, elle ne connaissait pas Mojito, mais Berthilde avait été la seule amie qu'elle ait jamais eu. Elle s'était promis de ne pas craquer et pourtant tout le long du chemin n'avait été que larmes et colère. Il faut maintenant se tenir correctement...

Elle tire son cheval et se présente à la porte.


_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Nennya Blackney le Lun 7 Fév - 15:58

Elles font toutes des têtes atroces ou c'est moi?

La Duchesse sourit, se tournant elle répondit:

Tu as raison

Reprenant la posture droite, elle salua peau de vache en cloque, affectée par la perte de ses amies, Alcalnn nota que la vie continuait sans corbelles...Ah bon? Il y a une vie après Corbelles?Hum, la duchduch restait sceptique sur cette éventualité.

-Stéphandra, merci d'être venue dire aurevoir à nostre amie

Elles se regardaient un peu en peau de faïence. Russo arriva également au Mont, le visage fermé, peau de n'ours semblait avoir le blues. Albine aussi était là, la copine de Berthilde, THE copine ultime.

C'est triste tout ça, tu as prévu un peu de musique j'espère?


Nennya haussa les épaules, il manquait encore leur ami Attalus, elle se demandait si la marrée le leur apporterait. Elle donna les consignes à l'intendant:

-Chargez vous d'accueillir le Baron Attalus vers le jardin

Il consentit de la tête, et la Duchesse sur un ton presque léger:

-Venez nous allons au plus haut du Mont

Dans un silence morbide, les gens la suivirent jusqu'à l'ultime jardin où quelques mots seraient prononcés pour les corbelles.



Là haut, il respirait le bon air de la baie, le jardin qu'elle avait sculpté en compagnie de feu Seriella n'était pas à ses plus beaux jours, les plantes étaient encore repliées sur elle même.

Bienvenu à cette première réunion des Corbelles!
fit la douce voix de la taiseuse

La Blackney sourit, en effet, c'était une introduction possible. Elle se racla la gorge, c'était à elle à parler ou aux autres? Ahem ahem.

Je ne sais pas quoi dire, fit elle en regardant Alcalnn

_________________
avatar
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  stephandra le Lun 7 Fév - 19:58

Échange de regards avec Nennya, nulle besoin de mots n'est il pas?
Se ferait elle taiseuse ?
Non du tout, mais que signifier à une amie, amie d'une amie très chère et disparue?
Comment ça vous comprenez pas les histoires de l'amie de l'amie, qui sont également amies à moindre degré certes mais amies tout de même?

Malgré tout Nennya rompt le silence


-Stéphandra, merci d'être venue dire aurevoir à nostre amie

Esquisse de sourire sincère et franc, logique comment aurait elle pu rater celle là? Mais pas un mot franchit le seuil de ses lèvres..Stéphandra la suit simplement, ou plutôt l'accompagne dans cette douleur qu'elles partagent toutes les deux.

Rencontre avec Peau d'Ours, qu'elle salue de la tête, esquissant également un sourire et Albine, l'amie de Berthilde...

Ses deux chipies, ses deux adorables poupées..Stéph a envie de serrer l'enfant dans ses bras comme pour rattraper les manqués d'avec Berthilde.

Mais...Mais pas dit qu'elle apprécie, la jolie poupette...Alors Stéphandra tend la main à Albine simplement prendre, prendra pas?

Peut être que Stéph est la seule qui peut partager ce moment avec elle là? Peut être que non, mais pourtant Stéph rêve presque de tenir cette petite main dans la sienne.

Puis elles suivent Nennya, la jeune femme ne peut qu'admirer l'endroit à coup sûr la Taiseuse devait l'aimer, a coup sûr aussi Berthilde avait du y jouer, s'y cacher ou tout autres d'ailleurs...

Petit cortège, mais cortège aimant et sincère.
Sûre que si les deux amies les voyaient, elles seraient touchées par cet amitié, amour qu'elles ont fait naître en chacun des présents.

avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Alcalnn Blackney le Lun 7 Fév - 23:03

Stephandra se leva, sortie de sa torpeur, mais garda pour autant silence. Fleurie comme à un baptême, dame Russo se présenta sobrement, sans mots dire, elle aussi. Diantre ! Si il n’y avoit que luy pour rendre ce jour un poil moins maussade, cela seroit une longue, très longue journée… Et ca n’alla pas en s’arrangeant, car il fallu suivre la toquée sans qu’Attalus, son compère soit là. Entretemps, Albine, une petite qu’il avoit eu l’occasion d’entretenir au Collège, estoit arrivée, elle aussi sans mot dire. Foutus enfants si eux même n’ajoutoient point à la gaitée… Per lo sangre du crist e de su puta madre !

On monta dans un silence digne d’un ossuaire la gran’rue du Mont, puis on passa le Gouffre où seul le vent souhaitoit un bon séjour aux pleureuses. Enfin, ultime ascension, le Grand Degrés se déroula devant eux, et seul l’écho de leurs pas amena un brin d’animation. On tourna arrivé au troisième degré, alors que la messe dans l’église battoit son plein, devant, dans le monastère, on se réunit dans le jardin. Là encore, la voix fit faux bond aux gens et ce fut le Chat qui s’y colla :


-J’auray bien pu vous conter une histoire grivoise, mais même si je sais que Mitijo, Berthilde et Attalus l’auray appréciée, je doute que vous, mesdames, soyez d’humeur à entendre mes sornes. Je me contenteray donc de vous rappeler un moment cocasse que j’eus avec Mitijo, et un autre avec Berthilde… La première fut une personne douée d’une incroyable capacité de se taire… drôle hein ? La seconde est d’une incroyable hardiesse… comme lorsqu’avec la petite ambre, elles m’assaillirent à coup de pierre…


Il rit de la gueulante qu’il avoit alors passé aux jeunes filles.
avatar
Alcalnn Blackney

Nombre de messages : 960
Titres : Duc de Mortain,Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer
Date d'inscription : 03/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Albine le Lun 7 Fév - 23:28

Albine salue tout le monde de la tête un tout petit sourire sur les lèvres. Elle ne sait que dire, et il faut avouer qu'elle se trouve un peu intimidée en plus. Elle serre fort sa besace contre elle.

Lorsque Stephandra tend sa main dans sa direction, elle se précipite pour la saisir et lui adresse un nouveau sourire reconnaissant et doux. Elle tente à nouveau de retenir ses larmes et presse la main pour qu'elle ne s'échappe pas.

En arrivant dans le jardin, Albine regarde partout. Berthilde reposera ici ? Ses yeux s'illuminent, ce lieu est parfait ! Certes ce jour, les fleurs, arbustes et plantes ne sont pas au mieux de leur forme, mais on devine tout ce qu'elles auront à dire dès le printemps. Albine acquiesce de la tête comme si elle devait donner un quelconque consentement.

Elle écoute l'histoire et sourit ce beau rire franc qui vient déchirer le silence.

Elle lève le doigt demandant l'autorisation de prendre la parole comme si elle se trouvait au collège, puis agite sa besace.


J'ai emmené des écureuils pour Berthilde ! Elle secoue sa besace. C'est grâce à eux que nous sommes devenues amies, nous les avons traqués pour faire une toque comme vous le savez. Qu'est ce que nous nous sommes amusées ce jour là, nous nous sommes cachées sous ma cape en peau de salers pour pouir... et même Dame Stéphandra est venu dans l'arbre avec moi pendant que Dame Russo cherchait un castor et le chien a failli manger un morceau de la toque !

Elle rit à son tour, ouvrant la cape pour montrer son superbe collier d'oreilles.

_________________
avatar
Albine

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  stephandra le Mar 8 Fév - 1:47

De temps à autres, la petite main d'Albine presse les doigts de la jeune femme. Stéphandra lui caresse le dos de sa petite main de son pouce. Aucunement l'intention de laisser l'enfant, elle lui sourit sincèrement.

Une fois là, Alcalnn prend la parole et rit , Stéphandra sourit en l'entendant, sûre que Mitijo et Berthilde préféreraient cela que de les voir pleurer.

Albine prend à son tour la parole, pour le coup Stéphandra éclate de rire en repensant à la scène. Oui sacré journée que cette chasse...
Elle regarde la fillette ... puis fouille sa besace à son tour.
Lentement elle s'approche d'Albine...

Alors moi...Je dépose ici une petite cuillère pour Mitijo, en souvenir à un tunnel jamais terminé d'être creusé en Provence... On a creusé ça des jours durant... Jamais nous l'avons terminé mais...Voilà c'est un symbole de notre amitié.

Posant la cuillère au sol et en souriant, Stéph la plante comme pour creuser bien droite...Puis elle pose à côté un petit mouchoir brodé, sur lequel il y a un équidé sur une plage...

Pour toi Berthilde, cette promenade à cheval promise au Mont qu'on a pas eut le temps de faire...Nous la ferons quand tu veux.

Elle se redresse doucement large sourire aux lèvres , l'esprit rempli de souvenirs.
avatar
stephandra

Nombre de messages : 44
Localisation : là...ailleurs...nulle part...
Titres : Dame de Bellemare, Maître des Ecuries, capitaine de la garde royale
Date d'inscription : 27/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Nennya Blackney le Sam 12 Fév - 14:59

Tout le monde avait quelque chose à dire sur Berthilde et Mitijo, et pour une fois Nennya, elle, semblait être vide comme une huitre à marée basse. Vide de chez vide, rien ne lui venait en tête, pas de souvenirs, le néant total. Elle écouta, et ria comme tous dans l'assemblée, elle n'avait pas grand chose de drôle à dire...

Alors tu ne vas rien dire à notre propos?


Les deux voix s'étaient mêlées en une seule. Euh elle haussa les épaules, et regarda l'assemblée.

Euh...euh...

Elle toucha sa toque, allez elle portait chance parfois c'était le moment.

Lorsque j'étais intendante dans un duché que je ne nommerais pas, je m'occupais de la nourriture des soldats, et il y avait Mitijo, un jour j’ai entendu hurler dans la cour principale de la caserne, des hurlements terribles, je pensais qu’on allait être attaqué. Mais non en fait au milieu du foin et des soldats, il y avait une femme qui était en train d’accoucher, c’était elle, la seule qui pouvait faire ça, accoucher dans un lieu improbable. Ce jour là j’ai tout vu de Mitijo et la petite merveille qu’elle a mis au monde je l’ai porté et soigné. La Taiseuse ne parlait pas beaucoup mais elle a toujours su me rassurer et me prouver qu’il y avait du bon dans chaque âme. Elle était là pour moi, sans compter, sans demander son reste. Mitijo n’a jamais rien réclamé, elle était modeste, elle était un bon médecin et un soldat exemplaire, jamais elle n’aurait brigué du pouvoir, elle préférait aider ses frères et sœurs soldats.

Je pourrais continuer ainsi pendant un moment, mais le temps nous manque. J’aimais Mitijo, et j’aimais ma filleule infiniment, elles me manqueront toutes deux jusqu’à que ma propre vie s’éteigne. Paix à leurs âmes.

Je vous propose de faire quelques instants de silence pour nous souvenir de Berthilde et Mitijo.


Nennya se tut pour penser à elles.

C’était un jolie discours Nennya




_________________
avatar
Nennya Blackney
Admin

Nombre de messages : 989
Age : 31
Localisation : Au paradis des chats et des Corbelles
Titres : Morte
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rp] Aurevoir CorbelleS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum